vendredi 24 mai 2024
AccueilInternationalAfriqueL'Azerbaïdjan accuse l'Iran: une attaque "terroriste" contre son ambassade

L’Azerbaïdjan accuse l’Iran: une attaque « terroriste » contre son ambassade

Azerbaïdjan accuse l’Iran d’être responsable de l’attaque à l’ambassade

Devant l’ambassade de l’Azerbaïdjan en Iran, à Téhéran, le vendredi 27 janvier 2023, Bakou a accusé Téhéran d’être responsable de l’attaque qui a fait un mort à l’ambassade d’Azerbaïdjan, dans la capitale iranienne. Le président azerbaïdjanais, Ilham Aliev, a qualifié l’attaque de « terroriste ».

Le porte-parole du ministère des affaires étrangères azerbaïdjanais, Ayxan Hacizada, a déclaré aux médias locaux que « toute la responsabilité de l’attaque repose sur l’Iran ». Il a ensuite expliqué à la chaîne de télévision turque TRT Haber que le personnel de l’ambassade est « en train d’être évacué d’Iran ».

Selon les premiers éléments de l’enquête, un homme a été arrêté à Téhéran, vendredi, après avoir tué une personne dans l’ambassade d’Azerbaïdjan. Le général Hossein Rahimi, chef de la police de Téhéran, a déclaré à l’agence de presse iranienne Tasnim que l’agresseur avait évoqué des « problèmes personnels et familiaux » lors de l’enquête préliminaire. Plus tard, le général Rahimi a affirmé à la télévision que l’agresseur était un Iranien marié à une Azerbaïdjanaise.

Le ministère des affaires étrangères azerbaïdjanais a communiqué à propos d’une attaque armée contre l’ambassade ayant fait « un mort et deux blessés ». Le général Rahimi a ajouté que « un ressortissant d’Azerbaïdjan a été tué lors de l’attaque qui semble être un membre de l’ambassade et, selon des collègues, le premier secrétaire de l’ambassade ».

La diplomatie russe s’est déclarée « choquée » par cette attaque et a exprimé ses « condoléances et son soutien à nos collègues azerbaïdjanais ». Le ministère des affaires étrangères iranien a également fermement condamné l’attaque dans un communiqué.

Les relations entre Bakou et Téhéran sont traditionnellement délicates, l’Azerbaïdjan, turcophone, étant un proche allié de la Turquie, rivale historique de l’Iran. Téhéran redoute également que le territoire azerbaïdjanais ne soit utilisé pour une éventuelle offensive contre l’Iran par Israël, principal fournisseur d’armes à Bakou.

Mots-Clés: Ilham Aliev, Ayxan Hacizada, Hossein Rahimi, Maria Zakharova, Azerbaïdjan, Iran, Turquie, Israël.

articles similaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

aujourd'hui
POPULAIRE