samedi 2 mars 2024

COP28 : le président critiqué pour ses propos sur la sortie des énergies fossiles !

La présidence de la 28e conférence mondiale sur le climat (COP28) a réagi aux critiques formulées par les médias internationaux, après la publication d’une vidéo par le quotidien britannique The Guardian. Dans cette vidéo, on peut voir un échange tendu entre Sultan Al-Jaber, président de la COP28, et Mary Robinson, ancienne présidente irlandaise membre du groupe Global Elders. Dans cet échange, Sultan Al-Jaber affirme ne pas souscrire aux discussions alarmistes sur la nécessité de sortir des énergies fossiles pour limiter le réchauffement à 1,5°C. Il demande une feuille de route compatible avec le développement socio-économique et sans renvoyer le monde à l’âge des cavernes.

Cependant, la COP28 insiste sur le fait que Sultan Al-Jaber parlait de l’objectif de « zéro émission nette » en 2050 et que les combustibles fossiles feront encore partie du mix énergétique. Selon l’Agence internationale de l’énergie et le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat, une réduction et une sortie des énergies fossiles sont inévitables pour limiter le réchauffement à 1,5°C.

La COP28 affirme que Sultan Al-Jaber est un scientifique et un ingénieur, et qu’il recherchait simplement des solutions pour atteindre les objectifs de 2050 de manière responsable, équitable, et technologique. Il demande comment faire les bons investissements pour mener cette transition.

Mots-clés: COP28, climat, réchauffement, énergies fossiles, Sultan Al-Jaber, Mary Robinson, conférence, émission nette.

articles similaires

Articles Récents