jeudi 13 juin 2024
AccueilSociétéScandale à Sciences Po : le directeur en garde à vue pour...

Scandale à Sciences Po : le directeur en garde à vue pour violences conjugales !

Le directeur de Sciences Po Paris, Mathias Vicherat, a été placé en garde à vue pour des faits de violences conjugales, selon une source proche du dossier. Sa compagne a également été placée en garde à vue. Les deux parties s’accusent mutuellement de violences conjugales, selon le parquet.

Mathias Vicherat a été nommé directeur de Sciences Po Paris en novembre 2021, succédant à Frédéric Mion. Ce dernier avait démissionné en février 2021 après avoir dissimulé les soupçons d’inceste visant le politologue Olivier Duhamel, alors président de la Fondation nationale des sciences politiques (FNSP) qui finance l’institution.

L’élection de Mathias Vicherat à la tête de Sciences Po Paris ne s’est pas faite sans controverse. Il était opposé à Christine Musselin, directrice de recherche au CNRS, et à Olivier Faron, administrateur général du Conservatoire national des arts et métiers (CNAM). Malgré cela, il a été largement élu par les conseils de gouvernance de l’institut et de la FNSP.

Les violences conjugales sont un sujet grave et préoccupant. Selon les chiffres du ministère de l’Intérieur, chaque année en France, plus de 220 000 femmes sont victimes de violences physiques ou sexuelles commises par leur conjoint ou ex-conjoint. Il est important de sensibiliser et d’informer sur ce problème, afin de lutter contre ce fléau et d’apporter un soutien aux victimes.

Mots-clés: Mathias Vicherat, Sciences Po Paris, violences conjugales, garde à vue, Frédéric Mion, Olivier Duhamel, inceste, FNSP, Christine Musselin, CNRS, Olivier Faron, CNAM.

articles similaires
aujourd'hui
POPULAIRE