vendredi 1 mars 2024

Découvrez la vie incroyable de Marie-Laure de Decker, une photographe passionnée et courageuse qui a immortalisé des artistes célèbres et couvert la guerre du Vietnam.

Marie-Laure de Decker, célèbre photojournaliste et ancienne reporter de guerre, nous a quittés le samedi 15 juillet, à l’âge de 75 ans. Cette triste nouvelle a été annoncée par sa famille à l’Agence France-Presse et au Monde. La talentueuse photographe est décédée des suites d’une longue maladie à l’hôpital de Toulouse, près de sa maison dans le Tarn où elle résidait depuis de nombreuses années.

Originaire de Bône, aujourd’hui Annaba en Algérie, Marie-Laure de Decker a commencé sa carrière en tant que mannequin avant de se tourner vers la photographie à la fin des années 1960. Elle a notamment immortalisé des artistes tels que Man Ray, Marcel Duchamp et Philippe Souppault. Passionnée de voyages et de l’Afrique, elle s’est lancée dans la couverture de la guerre du Vietnam, malgré son expérience limitée, et a relevé avec succès ce défi. Dans un livre de souvenirs paru en 1985, elle confie : « Je me disais : les gens vont voir que je ne suis pas une vraie photographe, que je n’ai pas un appareil à moi, que je n’ai que ce vieux Leica. En fait, je l’ai su après, ce vieux Leica était une merveille. »

Être une femme reporter de guerre n’a pas été facile pour Marie-Laure de Decker. Comme elle le soulignait, « si vous êtes une femme, vous n’êtes jamais prise au sérieux ». Toutefois, elle reconnaissait qu’il y avait aussi des avantages : « comme ce fut le cas en Afrique du Sud, on ne vous tue pas tout de suite, on vous laisse une chance ». Elle a fait toute sa carrière à l’agence Gamma, de 1971 jusqu’à sa liquidation en 2009. Cependant, lorsqu’elle a demandé la restitution de ses photos, elle n’a récupéré que les noir et blanc, perdant ainsi un procès visant à faire reconnaître son droit d’auteur sur les clichés numérisés.

En 2004, Marie-Laure de Decker réalise un portrait de Françoise Claustre, ancienne otage au Tchad, pour un article écrit par la journaliste du Monde, Raphaëlle Bacqué. Dans cet article, une série de photos prises en 1976 dans le pays africain est utilisée. Elle est également connue pour avoir photographié des personnalités telles que Serge Gainsbourg, Caroline de Monaco ou encore le président Valéry Giscard d’Estaing, lors de sa victoire à l’élection présidentielle de 1974.

Marie-Laure de Decker laisse derrière elle deux fils, mais aussi un héritage photographique remarquable. Son travail a marqué le monde du photojournalisme et continue d’inspirer de nombreux artistes aujourd’hui.

Mots-clés : Marie-Laure de Decker, Festival International du Photojournalisme, Visa pour l’image, Perpignan, Marie-Laure de Decker, AFP, photojournaliste, reporter de guerre, morte, famille, Agence France-Presse, Le Monde, maladie, Toulouse, Bône, Algérie, mannequin, photographie, artistes, Man Ray, Marcel Duchamp, Philippe Souppault, guerre du Vietnam, expérience, Leica, femme reporter de guerre, afrique du sud, avantage, Gamma, liquidation, droit d’auteur, photos, noir et blanc, procès, Françoise Claustre, otage, Tchad, Raphaëlle Bacqué, Monde, Serge Gainsbourg, Caroline de Monaco, Valéry Giscard d’Estaing, élection présidentielle, fils, héritage, photojournalisme, artistes.

articles similaires

Articles Récents