mardi 25 juin 2024
AccueilÉconomieLa Provence en crise : les salariés mécontents face à la direction...

La Provence en crise : les salariés mécontents face à la direction et à l’armateur CMA CGM qui privilégie les profits au détriment du personnel.

La Provence : le difficile début de « Mistral gagnant »

Depuis son rachat par l’armateur CMA CGM en octobre 2022, La Provence traverse une période difficile. Avec un déficit d’exploitation de 12 millions d’euros fin décembre, le quotidien régional doit faire face à une perte de vitesse dans les ventes, passant de près de 100 000 exemplaires en 2018 à 68 818 en 2022. Malgré sa stratégie de relance nommée « Remontada », la nouvelle direction de La Provence a opté pour un plan de redressement baptisé « Mistral gagnant ».

David Blanchard, nommé rédacteur en chef suite à la démission de Guilhem Ricavy, a rencontré des accusations de comportement inapproprié émanant de trois anciennes collègues. La direction a finalement renoncé à son recrutement. Plus récemment, la négociation annuelle sur les salaires a mis le feu aux poudres. La nouvelle direction propose une augmentation de 2,5 %, contre les 5,2 % demandés par les journalistes en compensation de l’inflation de l’année en cours. En réponse, 92 % des journalistes ont voté pour une augmentation correspondant à l’inflation.

La CMA CGM, qui a enregistré un bénéfice record de 23,5 milliards d’euros en 2022, a acheté un immeuble pour 53 millions d’euros, qui accueillera les équipes de La Provence à Marseille. Cette acquisition soulève des interrogations quant à l’investissement dans le capital humain. Les syndicats attendent toujours la proposition finale sur la négociation salariale, mais l’incertitude plane toujours sur l’issue de la situation.

Mots-Clés: La Provence, CMA CGM, remontada, Mistral gagnant.

articles similaires
aujourd'hui
POPULAIRE