mardi 5 mars 2024

Grève sans fin au JDD : la rédaction échoue dans sa quête d’indépendance face à l’arrivée inquiétante du nouveau patron !

Après six semaines de grève et autant de numéros non parus, la rédaction du Journal du Dimanche (JDD) a finalement mis fin à son mouvement social le mardi 1er août. L’accord a été annoncé par la société des journalistes (SDJ) du JDD, qui a signé un accord avec la direction de Lagardère News, mettant ainsi fin à quarante jours de grève. Suite à cette entente, le site du JDD reprendra son activité dès mardi, tandis que la version papier du journal fera son retour en kiosque « à partir de mi-août », comme l’a précisé Lagardère dans un communiqué.

Dès le 22 juin, la rédaction s’était opposée à la nomination de Geoffroy Lejeune, en provenance du magazine d’extrême droite Valeurs actuelles, à la tête du journal. Selon la SDJ, « ses valeurs sont en totale contradiction avec celles du JDD ». Les grévistes demandaient donc des garanties d’indépendance juridique et éditoriale pour les journalistes. Malgré ce mouvement sans précédent, l’arrivée de M. Lejeune à la tête du journal a bien pris effet le 1er août, ce qui a poussé des dizaines de journalistes à refuser de travailler avec lui et à envisager de quitter le JDD.

Dans l’accord signé, il est prévu de mettre en place des conditions d’accompagnement pour les journalistes souhaitant quitter la rédaction, ce qui est une mesure de soutien à ces professionnels qui ont engagé le mouvement de grève. La SDJ a exprimé sa gratitude envers tous ceux qui les ont soutenus tout au long de ce long et éprouvant conflit, qui a réussi à remettre la question de l’indépendance éditoriale au cœur du débat public.

Mots-clés: rédaction, Journal du Dimanche, grève, Lagardère News, Geoffroy Lejeune, Valeurs actuelles, indépendance juridique, indépendance éditoriale, accompagnement, soutien, conflit, débat public.

articles similaires
Articles Récents