lundi 15 avril 2024
AccueilÉconomieLes ministres explorent des jours de travail en moins

Les ministres explorent des jours de travail en moins

Gabriel Attal annonce la semaine de quatre jours

Le projet de Gabriel Attal d’expérimenter la semaine de quatre jours a été officiellement annoncé mercredi 31 janvier à l’Assemblée nationale. Cette initiative a pour objectif d’évaluer les avantages et inconvénients de ce mode d’organisation du travail encore expérimental. Selon Paul Christophe, un des rapporteurs de la mission, le but est notamment d’explorer les effets de ce changement du point de vue des salariés, en termes de bien-être au travail ou encore de disparition du temps partiel subi pour les femmes dans certaines entreprises.

La crise du Covid et le renforcement du télétravail, couplés à l’émergence de nouvelles aspirations dans l’articulation entre vies privée et professionnelle, ont marqué un véritable tournant sociétal. Cela justifie pleinement la mise en place de cette expérimentation.

La réduction du temps de travail, avec ou sans perte de salaire, ou la prolongation des journées de travail pour obtenir un jour de travail en moins, sont autant de formes que pourrait prendre cette semaine de quatre jours. Quoi qu’il en soit, l’expérimentation de cette modalité de travail s’inscrit dans un contexte où de nombreux pays, dont le Royaume-Uni, l’ont déjà adoptée.

Fait à noter, lors de leur journée réservée à l’Assemblée, prévue pour le 29 février, les députés socialistes ont inscrit à l’ordre du jour une proposition de loi pour favoriser la semaine de quatre jours pour les employés faisant du bénévolat. Cette démarche traduit l’implication progressive des acteurs politiques dans la généralisation de cette nouvelle pratique de travail en France.

Mots-clés:

Gabriel Attal, semaine de quatre jours, réduction du temps de travail, télétravail, bien-être au travail, employés, députés socialistes, Royaume-Uni, expérimentation des modalités de travail

articles similaires
aujourd'hui
POPULAIRE