vendredi 1 mars 2024

Grève reconduite à la rédaction du JDD : colère contre l’arrivée de Geoffroy Lejeune, des tensions prévisibles

La colère gronde au sein de la rédaction du Journal du dimanche (JDD) suite à l’officialisation de l’arrivée de Geoffroy Lejeune à la tête de la rédaction. Réunis en assemblée générale pour le troisième jour consécutif, les journalistes de l’hebdomadaire dominical ont décidé à 98% de reconduire leur grève pour quatre jours. Cette décision fait suite à l’annonce de l’arrivée prochaine de l’ancien directeur du journal d’extrême droite Valeurs actuelles.

Quatre-vingts salariés ont apporté leur soutien à ce mouvement social, tandis que deux ont voté contre et trois personnes ont choisi de ne pas se prononcer. Depuis l’annonce de la grève jeudi dernier, le site Web du JDD ne sera pas mis à jour avant mercredi matin et l’édition papier du prochain numéro ne sera pas distribuée en kiosque ce dimanche. C’est une première depuis 2016.

Lors de l’assemblée générale de samedi après-midi, plusieurs journalistes ont exprimé leur choc d’avoir appris l’arrivée de Geoffroy Lejeune dans la presse et sur les réseaux sociaux, sans avoir été prévenus en interne. La Société des journalistes du JDD a qualifié cette communication externe de « refus du dialogue ». Certains membres de la rédaction considèrent qu’il s’agit d’une stratégie délibérée de la direction.

La rédaction demande à la direction de renoncer à l’arrivée de Geoffroy Lejeune, qu’elle juge en totale contradiction avec les valeurs du journal. Elle exige également la reconnaissance de son indépendance juridique et des garanties quant à l’exercice de son métier dans le respect des règles déontologiques.

Plusieurs journalistes voient dans le choix de Geoffroy Lejeune la main du milliardaire Vincent Bolloré, suite à l’autorisation conditionnelle donnée par la Commission européenne à l’offre publique d’achat de Vivendi sur le groupe Lagardère, entreprise détenue par la famille Bolloré. Initialement prévu pour accompagner Geoffroy Lejeune dès mardi, le PDG Arnaud Lagardère aurait finalement renoncé à cette possibilité, préférant rencontrer les équipes du JDD mardi à 11 heures en compagnie de Constance Benqué, la présidente de Lagardère News.

Mots-clés: Geoffroy Lejeune, Journal du dimanche, grève, direction, Société des journalistes, valeurs, indépendance juridique, déontologie, Vincent Bolloré, Vivendi, Lagardère News.

articles similaires

Articles Récents