mardi 28 mai 2024
AccueilÉconomieExxonMobil s'apprête à absorber Pioneer Natural Resources pour 59,5 milliards de dollars,...

ExxonMobil s’apprête à absorber Pioneer Natural Resources pour 59,5 milliards de dollars, consolidant sa position de leader dans le secteur pétrolier aux Etats-Unis et bravant les enjeux climatiques.

ExxonMobil, la célèbre entreprise pétrolière, confirme son statut de numéro un du secteur aux États-Unis en annonçant son intention d’acquérir Pioneer Natural Resources, un producteur spécialisé dans le pétrole et le gaz de schiste. Cette transaction, évaluée à 59,5 milliards de dollars (56 milliards d’euros), sera financée par des actions et devrait être finalisée au premier semestre de 2024, comme l’indique un communiqué officiel publié le mercredi 11 octobre.

Cette opération d’acquisition, la plus importante depuis le rachat de Mobil par Exxon en 1999 pour plus de 80 milliards de dollars, témoigne de la stratégie de la société américaine, qui continue de se concentrer sur les hydrocarbures malgré les appels à une transition vers des sources d’énergie plus durables. En effet, les énergies fossiles sont considérées comme les principales responsables du réchauffement climatique.

Cette volonté de miser sur les hydrocarbures suscite des inquiétudes parmi les défenseurs de l’environnement. Lucie Pinson, de l’ONG environnementale Reclaim Finance, souligne l’impact environnemental de l’activité d’ExxonMobil dans les gaz à effet de serre, affirmant que malgré les pressions internationales visant à influencer la stratégie de l’entreprise, celle-ci semble persister dans sa direction actuelle.

Il convient de noter que l’extraction du pétrole et du gaz de schiste repose sur une technique controversée, la fracturation hydraulique, qui présente de nombreuses nuisances environnementales et qui est interdite en France. Malgré cela, ExxonMobil prévoit d’augmenter considérablement sa production dans le bassin permien, le principal gisement pour ce type d’énergie non conventionnelle. Le groupe vise une production d’environ 2 millions de barils équivalent pétrole par jour en 2027, contre 1,3 million actuellement.

Dans un communiqué, Darren Woods, PDG d’ExxonMobil, se félicite de cette acquisition, soulignant que les capacités combinées des deux entreprises généreront une valeur à long terme supérieure à ce que chaque société pourrait accomplir individuellement. Le groupe met également en avant son objectif de parvenir à la neutralité carbone pour ses activités non conventionnelles d’ici à 2030. Cependant, les associations de défense de l’environnement estiment que cet engagement est insuffisant, car la majorité des émissions de gaz à effet de serre sont causées par les produits utilisés par les consommateurs finaux.

En conclusion, l’annonce de cette acquisition renforce la position dominante d’ExxonMobil dans le secteur pétrolier américain. Malgré les préoccupations environnementales et les appels à une transition vers des énergies plus durables, la société persiste dans sa stratégie axée sur les hydrocarbures. Cette décision suscite des inquiétudes, notamment en raison des émissions de gaz à effet de serre associées à l’activité de l’entreprise. Il convient de souligner que la neutralité carbone annoncée ne concerne que les activités non conventionnelles, tandis que les clients finaux sont responsables de la majorité des émissions.

Mots-clés: ExxonMobil, Pioneer Natural Resources, États-Unis, pétrole, gaz de schiste, rachat, énergies fossiles, réchauffement climatique, fracturation hydraulique, bassin permien, neutralité carbone, émissions de gaz à effet de serre, hydrocarbures.

articles similaires
aujourd'hui
POPULAIRE