dimanche 21 juillet 2024
AccueilSociétéRévélation choquante : Le gouvernement force les enfants à révéler les secrets...

Révélation choquante : Le gouvernement force les enfants à révéler les secrets de leurs camarades dans un questionnaire effrayant !

Tous les élèves à partir du CE2 seront invités à la rentrée à remplir un questionnaire anonyme pour évaluer s’ils sont victimes de harcèlement scolaire, a annoncé, mardi 24 octobre, le ministère de l’éducation, qui a envoyé un courrier en ce sens aux chefs d’établissements.

Des questionnaires pour évaluer la situation

Les élèves de CE2, CM1, CM2, des collèges et des lycées auront l’opportunité de remplir une grille d’autoévaluation non nominative afin de déterminer s’ils sont susceptibles d’être victimes de harcèlement scolaire. Pour cela, deux heures du temps scolaire seront banalisées, entre le jeudi 9 novembre et le mercredi 15 novembre. Le ministère de l’éducation précise que chaque établissement aura l’initiative d’organiser ce temps dédié à la prévention et à la détection des situations de harcèlement.

Différents questionnaires adaptés à chaque niveau seront envoyés aux chefs d’établissement. Ces questionnaires ont été élaborés avec des experts et se focalisent sur différents aspects de la vie des élèves à l’école, sur Internet et sur les écrans. Les élèves rempliront prioritairement ces questionnaires avec leur professeur principal en collège et lycée.

Des questions cruciales pour détecter le harcèlement

Les questionnaires comportent des groupes de questions spécifiques pour chaque niveau. Par exemple, pour les collégiens, il leur sera demandé s’ils ont peur d’aller au collège à cause d’un ou plusieurs élèves, s’ils ont déjà menti pour rester chez eux, s’ils ont été mis à l’écart dans la cour par leurs camarades, s’ils sont souvent seuls à la cantine, si des élèves propagent des rumeurs sur eux ou les ont bousculés volontairement. Les élèves devront également indiquer s’ils reçoivent des messages insultants ou menaçants sur Internet ou les réseaux sociaux, si des photos ou des messages circulent sur eux sans leur accord, ou encore s’ils rencontrent des difficultés pour faire leurs devoirs ou pour dormir à cause de ce qu’ils vivent au collège.

Un plan interministériel de lutte contre le harcèlement scolaire

Le ministère de l’éducation ne se contente pas seulement de mettre en place ces questionnaires, il demande également aux chefs d’établissement de s’inscrire obligatoirement sur la plate-forme qui coordonne le programme Phare de lutte contre le harcèlement scolaire. Ce programme a été mis en place par le ministère en 2019 et vise à mobiliser l’ensemble des acteurs éducatifs dans la lutte contre le harcèlement.

Le gouvernement a récemment dévoilé un plan interministériel de lutte contre le harcèlement scolaire, soulignant l’importance d’une mobilisation générale pour lutter contre ce phénomène massif. Cette initiative du ministère de l’éducation s’inscrit dans cette démarche plus large de sensibilisation et de prévention du harcèlement scolaire.

Mots-clés: élèves, CE2, questionnaire anonyme, harcèlement scolaire, ministère de l’éducation, collèges, lycées, grille d’autoévaluation, prévention, détection, questionnaires, professeur principal, internet, réseaux sociaux, plan interministériel, Phare, mobilisation générale, acteurs éducatifs.

articles similaires
aujourd'hui
POPULAIRE