lundi 15 avril 2024
AccueilSociétéLes campagnes au bord du chaos par la crise des agriculteurs et...

Les campagnes au bord du chaos par la crise des agriculteurs et la désertification

La crise des campagnes : le malaise des agriculteurs, une protestation plus vaste

Depuis le début de la contestation agricole le 16 janvier, les manifestants affirment une crise qui va au-delà de l’agriculture. Les agriculteurs portent la voix des territoires ruraux, mais il est important de préciser que les campagnes ne se limitent pas à l’agriculture.

## Les campagnes : plus diversifiées qu’il n’y paraît

Représentant 7,1 % des travailleurs en 1982, les agriculteurs ne représentent plus que 1,5 % en France, soit seulement entre 5 % et 15 % de la population active dans les campagnes. Les territoires ruraux sont divers et abritent également 25 % de ménages d’ouvriers, 25 % de ménages d’employés, des professions intermédiaires, des cadres moyens et de nombreux habitants, faisant toute la diversité sociale des espaces ruraux.

## La crise agricole : un malaise rural ?

Selon François Purseigle, chercheur, la crise paysanne est le malaise d’un petit patronat agricole qui voudrait davantage vivre de son travail et souhaiterait plus de liberté pour entreprendre. Il s’agit ainsi davantage d’une crise de certaine ruralité que d’un mouvement ruraliste à part entière.

## Quelle place pour l’agriculture dans les campagnes ?

Michel Fournier, président de l’Association des maires ruraux de France, souligne l’importance des agriculteurs qui nourrissent l’économie locale et entretiennent les paysages. Pour David Valence, député des Vosges, les sujets remontés par les agriculteurs font largement écho à des préoccupations du monde rural.

Mots-clés:
campagnes, territoires ruraux, agriculture, agriculteurs, contestation, crise, malaise, professions rurales, manifestations, diversité sociale, malaise agricole, ruralité, monde rural, terroir, paysage, économie locale, problématiques rurales.

articles similaires
aujourd'hui
POPULAIRE