jeudi 13 juin 2024
AccueilSociétéHorreur à Strasbourg, des tags antisémites choquants révélés sur les réseaux sociaux...

Horreur à Strasbourg, des tags antisémites choquants révélés sur les réseaux sociaux X ! Enquête ouverte et mobilisation policière. La maire condamne avec fermeté.

Des tags antisémites découverts à Strasbourg

Le vendredi 3 novembre, Pierre Jakubowicz, conseiller municipal de Strasbourg, a annoncé sur le réseau social X (anciennement Twitter) la découverte de tags antisémites dans la ville. Ces actes de haine ont été commis sur les façades de l’école européenne Galileo et de l’inspection académique. Les inscriptions « Mort aux juifs » et « Un bon juif est un juif mort », accompagnées de croix gammées et d’étoiles de David, ont été retrouvées, provoquant une grande indignation au sein de la communauté.

Face à cette situation choquante, une enquête a été immédiatement ouverte par le parquet de Strasbourg, afin de trouver les responsables de cet acte de discrimination. La police scientifique a été mobilisée pour permettre la collecte de toutes les preuves nécessaires à l’aboutissement de cette enquête.

Jeanne Barseghian, maire de Strasbourg, a vivement condamné ces actes antisémites, qualifiés de « mots et actes abjects », et a rappelé qu’ils étaient considérés comme des délits. Elle a tenu à exprimer tout son soutien à la communauté juive de Strasbourg et s’est engagée à prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité de tous les habitants, en lien étroit avec les autorités compétentes.

Dans une déclaration publique, la maire a affirmé avec force que l’antisémitisme n’avait pas sa place à Strasbourg, rappelant les valeurs de tolérance et de respect qui doivent être protégées au sein de la société. Elle a également souligné l’importance de la mobilisation de tous pour lutter contre toutes les formes de discriminations et de haines, et a appelé les citoyens à rester vigilants face à de tels actes.

La lutte contre l’antisémitisme est une priorité pour les autorités locales qui travaillent en étroite collaboration avec l’État pour garantir la sécurité de tous les Strasbourgeois. À travers cette situation révoltante, il est primordial de rappeler que l’antisémitisme est un fléau qui perdure dans notre société et qui ne peut être toléré.

Mots-clés: tags antisémites, Strasbourg, Pierre Jakubowicz, croix gammées, étoiles de David, Mort aux juifs, Un bon juif est un juif mort, enquête, parquet, police scientifique, maire, Jeanne Barseghian, délits, soutien, sécurité, tolérance, lutte contre l’antisémitisme.

articles similaires
aujourd'hui
POPULAIRE