samedi 20 juillet 2024
AccueilSociétéÉtudiants malmenés par les JO : indemnité de 100 euros et deux...

Étudiants malmenés par les JO : indemnité de 100 euros et deux places offertes pour les épreuves olympiques !

Les Jeux olympiques de Paris, qui se dérouleront en 2024, nécessitent une logistique importante pour accueillir les athlètes, les équipes de sécurité et les médias. Parmi les mesures prises, il a été décidé de réquisitionner les logements du Crous, le centre régional des œuvres universitaires et scolaires, pour loger les pompiers, soignants, forces de l’ordre et de la sécurité civile.

Cette décision a créé une certaine inquiétude chez les étudiants qui résident dans ces logements. Heureusement, la ministre de l’enseignement supérieur, Sylvie Retailleau, a annoncé qu’une indemnité de 100 euros serait versée aux étudiants dont le logement serait réquisitionné, ainsi que deux places pour assister à des épreuves olympiques.

Plus de 2 000 étudiants seront concernés par cette mesure de réquisition. Ils devront être relogés pendant les deux mois d’été, juillet et août, au plus près de leur lieu d’études. L’objectif est de les accompagner durant cette période sans aucun surcoût. Cette mesure est une réponse logique au fait que chaque année, en Île-de-France, 30% des logements du Crous restent inoccupés pendant l’été.

Le Crous avait initialement pris la décision de limiter les baux d’occupation des logements étudiants jusqu’au 30 juin, dans le but de les libérer pour les Jeux olympiques. Cependant, cette décision a été suspendue par le tribunal administratif de Paris après un recours du Crous lui-même. Une audience devant le Conseil d’État est prévue fin novembre-début décembre pour trancher sur cette question.

Outre cette mesure de réquisition, la ministre Sylvie Retailleau a également annoncé la reconversion de certains logements olympiques en logements étudiants après les Jeux. En effet, 1 667 logements du village olympique et du village des médias, dont 1 300 en Seine-Saint-Denis, seront transformés en logements étudiants à partir du premier semestre de l’année universitaire 2024-2025.

Enfin, la ministre a également répondu à d’autres préoccupations du milieu universitaire. Elle a annoncé qu’une enveloppe de 100 millions d’euros serait distribuée en novembre aux universités confrontées à des coûts énergétiques élevés. Cette mesure vise à soutenir financièrement les établissements universitaires français qui font face à des difficultés financières.

La réquisition des logements du Crous pour les Jeux olympiques de Paris est une décision qui soulève des interrogations chez les étudiants concernés. Cependant, les mesures annoncées par la ministre de l’enseignement supérieur, comme l’indemnité de 100 euros et les deux places pour assister à des épreuves olympiques, permettent d’atténuer les inquiétudes. De plus, la reconversion de certains logements olympiques en logements étudiants après les Jeux est une initiative positive qui contribuera à la résolution du problème de logement étudiant. Enfin, l’enveloppe de 100 millions d’euros distribuée aux universités pour faire face aux coûts énergétiques élevés témoigne d’une volonté de soutien financier du gouvernement envers les établissements universitaires.

Mots-clés: étudiants, logement Crous, réquisition, Jeux olympiques, indemnité, places offertes, pompiers, soignants, forces de l’ordre, sécurité civile, ministre de l’enseignement supérieur, Sylvie Retailleau, tribunal administratif de Paris, Conseil d’État, logements inoccupés, reconversion, village olympique, village des médias, Seine-Saint-Denis, année universitaire, universités, coûts énergétiques.

articles similaires
aujourd'hui
POPULAIRE