vendredi 21 juin 2024
AccueilPolitiqueInégalités femmes-hommes en France : de simples avancées limitées depuis 2017 selon...

Inégalités femmes-hommes en France : de simples avancées limitées depuis 2017 selon la Cour des comptes

Depuis 2017, la politique d’égalité entre les femmes et les hommes menée par le gouvernement français a été marquée par des avancées limitées, souligne la Cour des comptes dans un rapport rendu public jeudi 14 septembre. Malgré une mobilisation indéniable, des erreurs de méthode ont entravé sa mise en œuvre efficace.

La Cour des comptes regrette le manque d’une stratégie globale et d’un pilotage efficace pour l’égalité femmes-hommes, qui a pourtant été désignée comme grande cause nationale. Elle constate qu’il existe une diversité de plans stratégiques qui n’ont pas été consolidés en une feuille de route unique suivie régulièrement à un niveau interministériel.

Un des problèmes majeurs de cette politique est la conception des mesures elles-mêmes. La Cour des comptes souligne que certaines mesures n’ont pas été fondées sur un diagnostic précis des situations et des besoins. De plus, elles n’ont pas été assorties de moyens, de calendrier de réalisation, d’indicateurs de résultats ni de cibles, ce qui rend leur évaluation impossible.

Face à ces constats, la Cour des comptes recommande de décliner le nouveau plan interministériel pour l’égalité entre les femmes et les hommes 2023-2027 en une feuille de route mesurable et évaluable. Cette feuille de route devrait inclure la description des moyens alloués, des calendriers imposés et des cibles à atteindre. Elle préconise également la mise en place d’un calendrier de suivi interministériel pour assurer la bonne mise en œuvre de cette feuille de route.

La juridiction financière insiste également sur la nécessité de concevoir un programme interministériel d’évaluation des actions menées par l’État et les organismes qu’il finance. Cela permettrait d’avoir une vision claire et objective des résultats obtenus.

En ce qui concerne la lutte pour l’égalité professionnelle et la lutte contre les violences conjugales, deux chantiers prioritaires du gouvernement, la Cour des comptes constate que les progrès sont encore limités. Dans le secteur privé, malgré un arsenal législatif croissant, les inégalités persistent. En ce qui concerne les violences conjugales, des avancées ont été réalisées en termes de protection des victimes, mais des mesures pour faire évoluer les mentalités, comme celles relatives à la prévention par l’éducation, n’ont pas encore été mises en œuvre.

Mots-clés : politique, égalité, femmes, hommes, avancées, stratégie, pilotage, mesure, évaluation, Cour des comptes, plan interministériel, feuille de route, moyens, calendrier, cibles, lutte, égalité professionnelle, violences conjugales, inégalités, législation, protection, victimes, prévention, éducation.

articles similaires
aujourd'hui
POPULAIRE