vendredi 21 juin 2024
AccueilnewssportsLes supporteurs de Séville bannis de Lens : une décision scandaleuse et...

Les supporteurs de Séville bannis de Lens : une décision scandaleuse et injuste !

Interdiction des supporteurs de Séville à Lens

Le ministre de l’intérieur, Gérald Darmanin, a annoncé que cette mesure a été officialisée, lundi 11 décembre, par un arrêté préfectoral. Les fans espagnols ne seront pas autorisés au stade Bollaert-Delelis et à ses abords, mardi, pour la 6e et dernière journée des phases de groupes de la Ligue des champions de football.

Une décision motivée entre autres, selon le texte, par le fait que la rencontre « est identifiée à risques par la division nationale de lutte contre le hooliganisme ». Notamment « les tentatives de contact » entre des supporteurs indépendants des deux équipes, lors du match aller, dans le but d’organiser un “fight” [“combat”] » de même que « les débordements et la rixe entre supporteurs du FC Séville et d’Arsenal qui se sont produits aux abords immédiats du stade Ramon Sanchez Pizjuan, à l’issue du match du 25 octobre, que le club espagnol a perdu ».

Il est souligné dans l’arrêté que « depuis le début de l’année 2023, les déplacements des supporteurs de clubs de football sont très fréquemment sources de troubles à l’ordre public du fait du comportement violent de certains d’entre eux ». C’est cet aspect qui avait conduit M. Darmanin à se prononcer dès dimanche sur l’interdiction de la venue des quelque 500 Sévillans attendus dans la ville artésienne.

Après la multiplication des incidents violents en France autour de matchs ces derniers mois, la ministre des sports, Amélie Oudéa-Castéra, s’était déclarée favorable à « un moratoire sur les déplacements de supporteurs », d’ici au 18 décembre.

Le FC Séville a dénoncé la décision, déclarant que cela « porte préjudice à ses supporteurs en particulier et au football en général, avec des mesures disproportionnées qui ne semblent pas justifiées ».

Les Red Tigers, association d’ultras lensois, ont également exprimé leur mécontentement, dénonçant des « arrêtés iniques et liberticides ». « Les supporteurs sévillans ont déjà réservé et payé leurs moyens de transport, leur place et leur nuit d’hôtel », rappellent-ils.

Réactions de Franck Haise

Lors de la conférence de presse d’avant match, Franck Haise, l’entraîneur du RC Lens, a regretté la décision des autorités françaises. Il a souligné que les supporters de Séville avaient organisé un voyage pour assister au match et que les empêcher de venir à Lens à la dernière minute était une décision décevante.

Le match de mardi sera décisif pour Lens comme pour Séville, chacun pouvant obtenir la 3e place du groupe, qui leur permettrait de poursuivre leur campagne européenne au printemps prochain en Ligue Europa.

Mots-clés: Gérald Darmanin, Interdiction, Supporteurs, Séville, Ligue des champions, Football, Violence, FC Séville, RC Lens, UEFA, Ligue Europa, Franck Haise.

articles similaires
aujourd'hui
POPULAIRE