vendredi 21 juin 2024
AccueilnewsReligionsÉvêque conservateur démis par le pape François!

Évêque conservateur démis par le pape François!




Révocation de l’évêque Joseph E. Strickland

Révocation de l’évêque Joseph E. Strickland par le pape François

Le pape François a démis de ses fonctions l’évêque de Tyler (Texas), Joseph E. Strickland, l’un de ses plus féroces détracteurs parmi les conservateurs catholiques américains, selon un communiqué du Vatican publié samedi.

Il est très rare qu’un évêque catholique romain soit purement et simplement relevé de ses fonctions. Habituellement, les évêques en délicatesse avec le Vatican sont invités à partir avant de présenter leur démission, qui est acceptée par le pape. Les papes prennent de telles mesures, considérées comme radicales, lorsqu’un évêque refuse une demande de démission.

Joseph E. Strickland est âgé de 65 ans, soit dix ans de moins que l’âge habituel de la retraite pour les évêques. Evêque du diocèse depuis 2012, cet utilisateur prolifique des médias sociaux avait tweeté plus tôt cette année qu’il rejetait le « programme du pape qui sape le dépôt de la foi » .

La révocation fait suite à une enquête du Vatican, menée au début de l’année, sur l’administration du diocèse de Tyler, laquelle, selon les médias catholiques, comprenait un examen de la gestion des affaires financières de l’évêque. La révocation a été annoncée simultanément par le Vatican et par la conférence épiscopale des Etats-Unis, qui n’ont pas expliqué les raisons de la révocation de l’évêque.

Celui-ci n’a pas répondu dans l’immédiat. Le pape François a nommé l’évêque d’Austin (Texas), Joe Vasquez, administrateur intérimaire du diocèse, selon le communiqué.

Analyse de la révocation

Cette révocation de l’évêque Strickland soulève de nombreuses questions au sein de la communauté catholique. En effet, le fait qu’un évêque soit destitué de ses fonctions de manière aussi radicale est un événement rare et témoigne de la gravité de la situation. La décision du Vatican de ne pas expliquer publiquement les raisons de cette révocation suscite des interrogations quant aux motifs réels derrière cette mesure exceptionnelle.

Conséquences pour l’Église catholique

La destitution de l’évêque Strickland aura des répercussions au sein du diocèse de Tyler, mais également au sein de l’ensemble de l’Église catholique américaine. Cette décision du pape François met en lumière les tensions existantes entre les différentes factions au sein de l’Église, et soulève des débats sur la ligne à suivre en matière de doctrine et de gouvernance ecclésiastique.

Le rôle des médias sociaux

La présence active de l’évêque Strickland sur les médias sociaux et ses prises de position publiques ont sans doute joué un rôle dans la décision du Vatican. Cela soulève la question de l’impact des réseaux sociaux sur la conduite des responsables religieux et sur leur relation avec l’autorité supérieure de l’Église.

Mots-clés:

Révocation, évêque Joseph E. Strickland, pape François, Vatican, Tyler (Texas), destitution, communauté catholique, diocèse, doctrine, médias sociaux.


articles similaires
aujourd'hui
POPULAIRE