mercredi 17 avril 2024
AccueilInternationalIsraël/PalestineEmmanuel Macron présidera un hommage national aux victimes de l'attaque du Hamas

Emmanuel Macron présidera un hommage national aux victimes de l’attaque du Hamas

L’émotion et la dignité pour toutes les victimes

L’Elysée a annoncé, lundi 5 février, envisager un « temps mémoriel » à l’avenir pour les
« victimes françaises des bombardements à Gaza », après l’hommage national qui sera présidé, mercredi, par Emmanuel Macron pour les victimes françaises de l’attaque menée le 7 octobre 2023 par le Hamas en Israël.

La cérémonie de mercredi, aux Invalides, « vise à rendre hommage aux victimes d’un attentat terroriste majeur commis par le Hamas », a dit la présidence française à des journalistes. Il s’agit de « 42 concitoyens décédés » dans l’attaque du mouvement islamiste palestinien, qui a entraîné la mort de plus de 1 160 personnes, en majorité des civils. Ainsi que de trois Français « toujours disparus et présumés otages ».

« Néanmoins, il est évident que nous devons la même émotion et la même dignité aux victimes françaises des bombardements à Gaza, et cet hommage leur sera rendu dans un autre temps », a ajouté l’Elysée en réponse à un journaliste, expliquant que les modalités de ce « temps mémoriel » seraient fixées ultérieurement.

Réactions politiques et sociales

« C’est une décision que nous saluons et une demande que j’avais adressée au président de la République début novembre 2023. Nous nous associerons pleinement à cet hommage. Nous devons rendre hommage à toutes les victimes des crimes de guerre au Proche-Orient et œuvrer pour la paix », a déclaré Mathilde Panot, la cheffe des députés « insoumis », dans une déclaration transmise à l’Agence France-Presse (AFP).

Les députés LFI souhaitent se rendre dans tous les cas à l’hommage de mercredi aux Invalides, alors que des familles refusent la venue du mouvement.

L’Elysée a répondu qu’il s’agissait d’une « cérémonie républicaine » à laquelle, selon le protocole en vigueur depuis un décret de 1989, les parlementaires sont invités. « A chacun d’apprécier l’opportunité ou pas de sa présence puisque les familles se sont exprimées et ont exprimé une forte émotion », a signalé un conseiller à l’AFP.

Mots-clés:

Temps mémoriel, Victimes françaises, Bombardements à Gaza, Attentat terroriste, Hamas, Paris, Israël, Invalides, Emotion, Dignité, Mathilde Panot, Insoumis, Proche-Orient, Paix, République, Cérémonie républicaine, Parlementaires, Protocol, Hommage, Elysée, Emmanuel Macron, Politique, Société

articles similaires
aujourd'hui
POPULAIRE