vendredi 24 mai 2024
AccueilInternationalÉtats-UnisTikTok accusé d'espionnage et de corruption de la jeunesse américaine

TikTok accusé d’espionnage et de corruption de la jeunesse américaine

Rapid City, dans le Dakota du Sud, est célèbre pour être le cadre du film La Mort aux trousses (1959), d’Alfred Hitchcock. Une soixantaine d’années plus tard, la première ville de l’Etat était prise dans un débat sur la présence de l’application chinoise TikTok. Le conseiller municipal Jason Salamun a proposé de la bannir de la cité, estimant qu’elle représentait un danger pour la sécurité nationale. Cependant, sa collègue Laura Armstrong a défendu l’idée que Rapid City avait d’autres priorités et qu’il n’y avait aucune preuve de l’espionnage chinois. Finalement, le conseil a rejeté la proposition.

Mme Armstrong a souligné que la ville n’était pas prise dans un maccarthysme médiatique, et a déclaré au Wall Street Journal: « Je ne suis pas une grande partisane du gouvernement chinois, mais être happé par ce que j’estime être un maccarthysme médiatique n’est pas la solution ».

Depuis deux ans et demi, les États-Unis sont pris dans une cabale contre TikTok, mélange de paranoïa antichinoise et de puritanisme, l’application étant accusée de dévoyer la jeunesse avec des incitations sexuelles ou des conseils addictifs et dangereux. L’Etat de l’Indiana a même engagé des poursuites à ce sujet. Pourtant, TikTok est devenu très populaire et compte plus d’un cent million d’utilisateurs.

La gouverneure du Dakota du Sud, Kristi Noem, a interdit l’usage de l’application sur tous les appareils détenus par l’Etat, ce qui a provoqué une consternation générale. Le département du tourisme local, la radiotélévision publique et les six universités publiques de l’Etat ont dû supprimer leur application.

Donald Trump avait déjà voulu bannir le matériel téléphonique de la firme chinoise Huawei, et a essayé de forcer la vente des activités américaines de TikTok à une entreprise américaine, mais cela n’a pas abouti. Joe Biden, une fois à la Maison Blanche, a renoncé à la voie de l’américanisation forcée.

Mots-Clés: Rapid City, Dakota du Sud, TikTok, Jason Salamun, Laura Armstrong, Donald Trump, Joe Biden, Huawei.

articles similaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

aujourd'hui
POPULAIRE