vendredi 1 mars 2024

Catastrophe en Libye : Des milliers de morts suite aux inondations, l’ONU lance un appel à l’aide de plus de 66 millions d’euros !

Titre : L’ONU appelle à l’aide suite aux inondations meurtrières en Libye

L’Organisation des Nations unies (ONU) a lancé un appel d’urgence pour venir en aide aux victimes des récentes inondations en Libye. Cette catastrophe a fait des milliers de morts et a affecté des centaines de milliers de personnes. Les fonds nécessaires pour venir en aide aux sinistrés s’élèvent à plus de 66 millions d’euros.

Les inondations ont été provoquées par la tempête Daniel, qui a entraîné des pluies torrentielles et la rupture de deux barrages en amont de la ville de Derna, dans l’est de la Libye. Cette ville de 100 000 habitants a été gravement touchée, avec des zones habitées emportées par les eaux.

Les autorités locales estiment le nombre de morts à plus de 2 600, mais craignent que ce chiffre ne s’alourdisse compte tenu du nombre de personnes portées disparues. L’accès à la zone sinistrée est difficile en raison des routes et des ponts détruits, ainsi que des lignes électriques et téléphoniques coupées. Environ 30 000 personnes se retrouvent ainsi sans abri.

Face à cette situation dramatique, plusieurs pays, dont les États-Unis, l’Union européenne et de nombreux pays du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord, ont promis d’envoyer de l’aide. Des équipes de secours étrangères sont déjà sur place pour rechercher des survivants ou des victimes.

Les conséquences des inondations sont effroyables. Le centre-ville de Derna ressemble désormais à un champ de ruines, avec des immeubles et des ponts détruits, et des arbres déracinés. Des dizaines de corps sont découverts quotidiennement et enterrés, tandis que d’autres sont toujours piégés dans les décombres ou ont été emportés vers la mer. Cette situation fait craindre des épidémies liées à la décomposition des cadavres.

Malgré l’aide humanitaire qui commence à arriver, la situation reste préoccupante. Le Comité international de la Croix-Rouge a déclaré avoir 6 000 sacs mortuaires à disposition, témoignant de l’ampleur de la tragédie. Le Programme alimentaire mondial a quant à lui commencé à fournir de l’aide alimentaire à plus de 5 000 familles déplacées par les inondations, mais de nombreuses familles restent sans nourriture ni abri.

Il est important de rappeler que la Libye traverse une période de chaos depuis la mort de Mouammar Kadhafi en 2011. Deux gouvernements rivaux se disputent le pouvoir, l’un reconnu par l’ONU basé à Tripoli à l’ouest du pays, et l’autre dans la région orientale touchée par les inondations. Cette instabilité a notamment affecté les infrastructures, rendant la population encore plus vulnérable face à ce genre de catastrophes naturelles.

Le directeur de l’Organisation météorologique mondiale, Petteri Taalas, a souligné que la plupart des morts à Derna auraient pu être évitées si le réseau d’observation météorologique et les systèmes informatiques n’avaient pas été détruits lors des années de conflit en Libye.

Mots-clés : inondations, Libye, ONU, appel à l’aide, victimes, tempête Daniel, Derna, catastrophe, secours, aide humanitaire, infrastructures, gouvernements rivaux, instabilité, tragédie, Mouammar Kadhafi, réseau d’observation météorologique.

articles similaires

Articles Récents