dimanche 21 avril 2024
AccueilEn directUne pandémie d'infertilité?

Une pandémie d’infertilité?

Un constat inquiétant

Emmanuel Macron a récemment annoncé un grand plan de lutte contre l’infertilité, en réponse à une baisse du taux de fécondité en France. En effet, en moyenne, un couple sur quatre a des difficultés à devenir parents, tandis que l’indice conjoncturel de fécondité s’est établi à 1,68 enfant par femme en 2023, versus 1,79 en 2022, selon l’Insee. Cette annonce intervient face à une baisse de 6,6 % du nombre de naissances en 2023 par rapport à l’année précédente.

Un plan basé sur des conclusions d’experts

Les grandes lignes du plan de lutte contre l’infertilité reprennent les conclusions d’un rapport d’experts réalisé par le docteur Samir Hamamah, spécialiste de la biologie de la reproduction, et Salomé Berlioux, fondatrice de l’association Chemins d’avenirs. Ce rapport a été rendu en février 2022 et a largement été présenté comme un levier majeur dans la mise en place de ce plan de lutte contre l’infertilité.

Des propositions pour améliorer la prise en charge

Dans un entretien accordé au podcast « (In)fertile », le docteur Samir Hamamah met en lumière ses propositions pour améliorer la prise en charge de l’infertilité. Il salue l’avancée du gouvernement, qui a débloqué un fonds de 30 millions d’euros pour travailler sur la santé des femmes, notamment en matière de fertilité. Il se réjouit de cette annonce, soulignant que l’infertilité ne doit plus être vue comme une maladie honteuse, mais comme une préoccupation majeure de santé publique.

La nécessité d’une approche holistique

Le Dr Hamamah insiste également sur la nécessité d’une approche holistique de la prise en charge de l’infertilité, allant au-delà du strict aspect médical. Il estime que la loi de bioéthique du 2 août 2021 a été primordiale, mais que la prévention et l’information des jeunes sur la fertilité dès le collège sont tout aussi essentielles. Il plaide pour la création d’un institut national de la fertilité et des naissances, afin de mettre en avant cette problématique vis-à-vis du grand public.

Mots-clés:

Plan de lutte contre l’infertilité, baisse du taux de fécondité, taux de fécondité, infertilité en France, docteur Samir Hamamah, santé des femmes, loi de bioéthique, institut national de la fertilité et des naissances

articles similaires
aujourd'hui
POPULAIRE