mercredi 29 mai 2024
AccueilÉcologieTransition énergétique : relever le défi d'une électrification de la France d'ici...

Transition énergétique : relever le défi d’une électrification de la France d’ici 2050

Le XXIe siècle sera électrique ou ne sera pas. C’est ce que Thomas Veyrenc, ingénieur de CentraleSupélec et diplômé de Sciences Po, affirme avec conviction. Il dirige à La Défense, à Paris, une équipe d’ingénieurs et d’économistes qui étudient des quantités considérables de données pour éclairer les choix énergétiques de la France.

Thomas Veyrenc est directeur exécutif stratégie et prospective de RTE, Réseau de transport d’électricité, une entreprise discrète qui est chargée de prévoir les avenirs énergétiques de la France, de prévenir les coupures d’électricité et de s’assurer que le pays atteigne son objectif de neutralité carbone.

En octobre 2021, RTE a publié « Futurs énergétiques 2050 », une étude de près de 1 000 pages qui présente des scénarios possibles pour atteindre cet objectif. Les travaux de RTE ont été à l’origine des annonces du chef de l’Etat, Emmanuel Macron, le 10 février 2022 à Belfort.

Selon Thomas Veyrenc, la France doit se préparer urgemment à un plan massif d’électrification et donc à des choix industriels drastiques dans un temps très court. Il estime que les filières – nucléaire, énergies renouvelables et infrastructures – doivent monter en cadence de façon spectaculaire pour absorber le choc à venir du remplacement des énergies fossiles consommées sur le territoire.

Mots-Clés: Thomas Veyrenc, CentraleSupélec, Sciences Po, La Défense, RTE, Réseau de transport d’électricité, Futurs énergétiques 2050, Emmanuel Macron, Belfort, France, électrification, énergies renouvelables.

articles similaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

aujourd'hui
POPULAIRE