vendredi 24 mai 2024
AccueilPolitiqueRetraites : Borne en posture délicate face à l'avenir

Retraites : Borne en posture délicate face à l’avenir

Le 31 janvier 2023, Elisabeth Borne, la première ministre, s’est adressée à l’Assemblée nationale pour discuter de la réforme des retraites. Le même jour, Emmanuel Macron, le chef de l’Etat, a salué l’ancien premier ministre Jean-Pierre Raffarin pour sa défense des retraites.

Elisabeth Borne s’est vu confier par le chef de l’Etat la mission de « construire un chemin » pour obtenir des « majorités d’idées » à l’Assemblée nationale. Mais la mobilisation du 31 janvier a révélé que la stratégie de la première ministre est loin de faire l’unanimité. Plus d’un million de personnes ont manifesté contre le projet de réforme.

Les discussions avec le parti Les Républicains (LR) se sont avérées plus compliquées que prévu. La droite réclame des ajustements pour les seniors et les carrières longues. Les services de Matignon sont toujours à la recherche de solutions pour corriger les déséquilibres de la réforme.

Mots-Clés: Elisabeth Borne, Emmanuel Macron, Jean-Pierre Raffarin, Les Républicains, retraites, France.

articles similaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

aujourd'hui
POPULAIRE