vendredi 24 mai 2024
AccueilÉcologieTempête Ciaran : rafales record et vagues démesurées vont frapper la France,...

Tempête Ciaran : rafales record et vagues démesurées vont frapper la France, une menace sans précédent !

Des rafales jusqu’à 170 km/h sur le littoral breton, des vagues pouvant atteindre 10 mètres sur la côte atlantique et de fortes pluies : la tempête Ciaran attendue sur le quart nord-ouest de la France entre mercredi 1er et jeudi 2 novembre semble bien avoir le potentiel d’une « bombe météorologique ». Le qualificatif, employé par les prévisionnistes depuis quelques jours, fait ressurgir le spectre des « tempêtes du siècle » de 1999, les plus meurtrières qu’ait connu le pays. Les 26 et 27 décembre, Lothar puis Martin avaient ravagé la France, dévastant les forêts et provoquant la mort de 92 personnes.

Avec Ciaran, Météo-France anticipe une « très forte tempête automnale ». Trois départements bretons (Finistère, Morbihan et Côtes-d’Armor) sont placés en vigilance orange pour des vents violents à partir de mercredi soir, niveau qui pourrait virer au rouge jeudi matin et concerner également le Cotentin. Climatologue à l’institut météorologique, Lauriane Batté évoque une « tempête majeure » mais « sans commune mesure » avec celles de 1999 en termes d’intensité, de sévérité et surtout de territoires concernés.

Selon les prévisions de l’organisme, la tempête Ciaran devrait être circonscrite au quart nord-ouest de l’Hexagone quand Lothar et Martin avaient traversé tout le pays avec des rafales au-dessus de 100 km/h sur quasiment tout le territoire. Ensuite, les vents attendus devraient être moins violents et s’atténuer à mesure que la dépression progressera dans les terres.

Des pointes comprises entre 150 km/h et 170 km/h sont redoutées sur le littoral du Finistère, des Côtes-d’Armor et du Cotentin quand les vents les plus violents avaient flirté avec les 180 km/h en 1999. Dans l’intérieur des terres, les rafales pourraient osciller entre 110 et 130 km/h sur la Bretagne et le Cotentin. Elles atteindront 100 km/h à 110 km/h dans les Pays de la Loire et de la Haute-Normandie à l’ouest des Hauts-de-France. Les vents pourraient souffler jusqu’à 90 km/h voire 100 km/h en région parisienne quand ils avaient été mesurés à plus de 170 km/h au passage de Lothar.

« Ce n’est pas la même configuration qu’en 1999, commente le météorologue et climatologue Robert Vautard, Lothar avait traversé la France en se creusant avec des petits tourbillons très concentrés qui s’étaient développés depuis la terre. Avec Ciaran, on est sur un grand système dépressionnaire qui va de la Scandinavie jusqu’à l’Espagne avec des petits tourbillons qui se forment à l’arrière et devraient surtout toucher le littoral. »

Mots-clés: tempête Ciaran, rafales, vagues, littoral breton, côte atlantique, fortes pluies, bombe météorologique, tempêtes du siècle, 1999, Lothar, Martin, morts, Météo-France, vigilance orange, Cotentin, climatologue, intensité, sévérité, territoires, Hexagone, pointes, Finistère, Côtes-d’Armor, vents violents, dépression, Bretagne, Pays de la Loire, Haute-Normandie, Hauts-de-France, région parisienne, configuration, météorologue, Robert Vautard, système dépressionnaire, Scandinavie, Espagne.

articles similaires
aujourd'hui
POPULAIRE