jeudi 13 juin 2024
AccueilÉcologieLa tempête Ciaran : 2 morts, dégâts importants et records de vent...

La tempête Ciaran : 2 morts, dégâts importants et records de vent battus !

La tempête Ciaran a frappé le quart nord-ouest de la France le jeudi 2 novembre, entraînant la mort de deux personnes et de nombreux dégâts matériels. Selon Météo-France, des records ont été enregistrés pendant cet événement exceptionnel. Des rafales de vent ont été mesurées à 172 km/h à Ploudalmézeau (Finistère), à 158 km/h à Lannion (Côtes-d’Armor) et à 133 km/h à Sainte-Marie-du-Mont (Manche). Le préfet du Finistère, Alain Espinasse, a signalé des rafales atteignant 207 km/h à la pointe du Raz, ce qui n’avait jamais été observé auparavant.

Malheureusement, les vents violents ont causé la mort de sept personnes en Europe, dont deux en France. Un chauffeur routier a perdu la vie dans l’Aisne lorsque son camion a été écrasé par un arbre. Un homme de 70 ans est décédé après avoir été heurté par les volets de son balcon lors d’une chute due aux vents violents.

En plus de ces tragédies humaines, une vingtaine de personnes ont été blessées, dont neuf pompiers. Les dommages matériels à Brest sont considérables, avec des arbres déracinés et des branches jonchant les rues. La toiture d’un lycée et celle du stade Francis Leblé ont également été endommagées. Une grue s’est même effondrée en deux dans le centre-ville.

La tempête Ciaran continuait de se déplacer lentement jeudi soir, mais aucun département n’était plus en alerte orange pour les vents violents. Cependant, six départements restaient en alerte pour les vagues-submersion : les Landes, les Pyrénées-Atlantiques, les Alpes-Maritimes, le Var, les Bouches-du-Rhône et la Corse-du-Sud. Des vagues géantes de plus de 20 mètres ont été prévues du côté de Brest, ce qui pourrait entraîner de nouveaux dégâts.

La situation s’améliore progressivement avec la dépression et la tempête Ciaran s’éloignant de la France. François Gourand, prévisionniste à Météo-France, a déclaré lors d’une conférence de presse que les phénomènes attendus dans les prochains jours seraient plus classiques.

Cependant, les conséquences de la tempête sont encore importantes. Enedis a indiqué que près de 684 000 foyers étaient encore privés d’électricité à 18 heures, principalement en Bretagne et en Normandie. La présidente d’Enedis, Marianne Laigneau, a déclaré que le nombre de personnes touchées par les coupures d’électricité était jusqu’à trois fois supérieur à celui des tempêtes Lothar et Martin de 1999 considérées comme étant la tempête du siècle. Elle a qualifié la situation de « hors norme » et estimé les dégâts matériels causés par la tempête Ciaran à 375 millions d’euros.

Les assureurs ont déclaré que la période de déclaration des sinistres liés à la tempête serait prolongée jusqu’au 1er décembre 2023, afin de permettre aux sinistrés de faire leurs déclarations. Près de 6 500 déclarations de sinistres ont déjà été déposées auprès de la Macif.

La circulation routière est peu à peu rétablie dans le Finistère, tandis que les poids lourds peuvent à nouveau circuler dans les Côtes-d’Armor et la Manche. L’aéroport de Brest ne rouvrira que le vendredi matin, tandis que l’aéroport de Beauvais a annulé la plupart de ses vols jusqu’à la mi-journée. Le trafic ferroviaire devrait également être perturbé, en particulier en Bretagne, en Normandie et dans les Hauts-de-France.

Mots-clés: tempête Ciaran, France, mort, dégâts matériels, records, Météo-France, rafales de vent, blessés, Brest, vagues-submersion, départements en alerte, Enedis, coupures d’électricité, assureurs, déclarations de sinistres, circulation routière, aéroports, trafic ferroviaire.

articles similaires
aujourd'hui
POPULAIRE