dimanche 21 avril 2024
AccueilÉcologieDes substances dangereuses retrouvées dans l'eau potable de 166 000 habitants en...

Des substances dangereuses retrouvées dans l’eau potable de 166 000 habitants en France !

L’eau potable de plus de 166 000 habitants de la région Auvergne-Rhône-Alpes contient des substances per- et polyfluoroalkylées (les PFAS) à des niveaux supérieurs au seuil de référence européen, selon les résultats d’analyses publiés par l’agence régionale de santé (ARS).

Des mesures correctives ont été demandées aux collectivités concernées, situées principalement dans la vallée de la chimie au sud de Lyon. Ces mesures doivent permettre de revenir sous le seuil de 100 nanogrammes par litre dans un délai de trois ans. Bien que la limite de qualité soit dépassée, l’agence a souligné qu’il n’y a pas de risque immédiat pour la population, mais qu’il est nécessaire d’agir de manière préventive.

Il a été précisé que les principales solutions à disposition des collectivités sont le traitement par charbon actif ou la connexion à d’autres réseaux pour diluer la ressource ou se priver du captage problématique.

Les PFAS, des composés poly- et perfluoroalkylés, sont présents dans de nombreux objets du quotidien tels que les poêles en Teflon, les emballages alimentaires, les textiles imperméables ou encore les automobiles. Ils sont considérés comme des polluants « éternels » en raison de leur quasi indestructibilité et de leur accumulation dans l’environnement, ce qui peut avoir des effets sur la santé à long terme.

Suite à la diffusion d’enquêtes journalistiques et aux inquiétudes soulevées par des plaintes collectives, des contrôles ont été lancés par les autorités régionales, aboutissant à la publication des résultats de cette campagne par l’ARS. Ces mesures visent à assurer la sécurité sanitaire des habitants de la région et à limiter l’exposition aux PFAS.

Mots-clés: PFAS, pollution de l’eau, santé publique, Lyon, vallée de la chimie, études scientifiques, substances toxiques, composés perfluoroalkylés, enquêtes journalistiques, plaintes collectives, risques pour la santé,

articles similaires
aujourd'hui
POPULAIRE