jeudi 13 juin 2024
AccueilDisparitionsUn mortel infarctus emporte Andrea Branzi, visionnaire du design et rêveur d'un...

Un mortel infarctus emporte Andrea Branzi, visionnaire du design et rêveur d’un Paris sauvage envahi par les animaux !

Andrea Branzi, célèbre architecte et designer italien, est décédé à l’âge de 84 ans le 9 octobre dernier. Né à Florence en 1938, il a marqué le monde du design en remettant en question les principes du modernisme rigide. Influencé par le mouvement de l’architecture radicale, il a fondé le groupe Archizoom, dont il était l’un des chefs de file. À travers le Studio Alchimia, qu’il a créé en 1976, il a apporté de la couleur et de la forme aux objets du quotidien.

Dans les années 1980, Andrea Branzi a également collaboré avec le groupe Memphis, dirigé par Ettore Sottsass, autre figure marquante du design italien. Ce mouvement, inspiré du pop art et de l’Art déco, se caractérisait par l’utilisation de matériaux kitsch, de couleurs vives et de formes asymétriques. C’est à cette époque qu’il a conçu une série d' »Animaux domestiques », comprenant des chaises, des canapés et des étagères, dans lesquels des bois prélevés dans la forêt venaient s’insérer. Cette combinaison d’Arte Povera, mouvement artistique italien, et de production industrielle a marqué l’histoire du design.

Andrea Branzi, en plus d’être un designer, était également un théoricien du design. Il prônait un retour à la condition primitive de l’homme et aspirait à une coexistence pacifique entre les espèces. Ses projets prenaient une dimension anthropologique et cherchaient à privilégier l’émotion et la sensibilité dans le design, plutôt que le rationalisme et la technologie. Il se démarquait ainsi du courant moderniste qui dominait l’époque, en appuyant sur le caractère magique des objets et leur dimension sacrée.

Au fil des années, Andrea Branzi a reçu de nombreuses récompenses et distinctions, dont le célèbre prix Compasso d’Oro. Il a également dirigé la Domus Academy à Milan pendant trois ans et exposé ses œuvres dans de nombreux musées à travers le monde, tels que le Victoria and Albert Museum de Londres et le Musée d’art moderne de New York.

Sa dernière réalisation, conçue pour le Centre Pompidou, est une forêt de bambous rythmée de signes peints, symbolisant la sacralité du geste et rappelant la coexistence entre l’homme et la nature. Ce projet, comme beaucoup d’autres, témoigne de sa vision avant-gardiste et de sa capacité à anticiper les évolutions de notre société.

Le décès d’Andrea Branzi laisse un grand vide dans le monde du design et de l’architecture, mais son héritage perdurera à travers ses créations et sa vision unique du monde.

Mots-clés: Andrea Branzi, architecte, designer, design italien, Studio Alchimia, mouvement Memphis, arte povera, design sensible, anthropologie, nature, objet, modernisme, théoricien du design, récompenses, Centre Pompidou. Florence, Milan, Paris, 1938, 1976, 1985, 9 octobre 2023.

articles similaires
aujourd'hui
POPULAIRE