mercredi 29 mai 2024
AccueilÉconomieMeta AI, l'assistant le plus intelligent et ambitieux!

Meta AI, l’assistant le plus intelligent et ambitieux!

Nick Clegg, responsable des affaires publiques de Meta, et Yann LeCun, chef scientifique au sein du groupe, ont participé à la Journée de l’IA de Meta à Londres le mardi 9 avril. L’entreprise Meta vise à devenir un acteur majeur de l’intelligence artificielle (IA). Moins en vue ces derniers temps que d’autres acteurs du secteur tels que le créateur de ChatGPT OpenAI et Microsoft, ou encore Google avec son robot conversationnel concurrent Gemini, Meta, maison mère de Facebook, Instagram et WhatsApp, affiche ses ambitions. Le directeur des affaires publiques du groupe, Nick Clegg, déclare : « Nous souhaitons positionner Meta AI en tant que chef de file des assistants IA. » Meta a annoncé ce jeudi 18 avril le lancement d’une nouvelle version de son robot conversationnel, accessible sur ses plateformes de réseaux sociaux, ses messageries (notamment Messenger), ses lunettes connectées Ray-Ban et via le site web Meta.ai. Disponible aux États-Unis depuis septembre 2023, Meta AI est dorénavant disponible dans douze autres pays de langue anglaise.

La nouvelle version de l’assistant utilisera la technologie Llama 3, une nouvelle génération de modèles de traitement du langage du groupe Meta, également dévoilée le jeudi 18 avril. Mark Zuckerberg, fondateur et dirigeant de Meta, affirme dans une vidéo que Meta AI est maintenant l’assistant IA gratuit le plus intelligent. Nick Clegg explique que Meta AI sera plus visible sur les plateformes de la société. Les utilisateurs pourront poser des questions à l’assistant en appuyant sur un bouton dans la barre de recherche d’Instagram, WhatsApp ou Facebook, ou en mentionnant @metaai dans une conversation de groupe. Meta AI pourra effectuer des recherches sur les moteurs Google ou Bing si nécessaire. Il sera également disponible dans le fil d’actualités de Facebook et à terme dans les casques de réalité virtuelle Meta Quest.

Meta indique que son robot peut reformuler des emails professionnels, proposer des suggestions de restaurants, expliquer des concepts en génétique, ou donner des idées de mobilier pour un nouvel appartement. Meta AI peut également générer des images à la demande des utilisateurs et, depuis le jeudi 18 avril, montrer le résultat en direct pendant que l’utilisateur tape sa demande, ou encore animer une image fixe. L’assistant est désormais accessible en anglais dans plusieurs pays anglophones et est en phase de test en Inde. D’autres pays et langues seront ajoutés dans les mois à venir, selon Nick Clegg. Afin de se démarquer de la concurrence, Meta compte exploiter la puissance de ses plateformes existantes et offrir gratuitement son assistant IA. Nick Clegg déclare : « Notre philosophie est la même pour tous nos produits : créer des technologies utiles pour tous et envisager ensuite leur monétisation. Le fait que nous ayons un grand nombre d’utilisateurs – 4 milliards – et que nous proposions un assistant facile à utiliser, intégré dans les services qu’ils ont l’habitude d’utiliser, nous distingue de nos concurrents. »

articles similaires
aujourd'hui
POPULAIRE