mercredi 24 juillet 2024
AccueilÉconomieLe retour de Muddy Waters, le destructeur de géants !

Le retour de Muddy Waters, le destructeur de géants !

Muddy Waters, le vainqueur de Casino, revient en France et vise, cette fois, une société du CAC 40. Le fonds activiste dirigé par le célèbre vendeur à découvert américain Carson Block a publié, le lundi 24 juin, un rapport de 35 pages critiquant Eurofins Scientific, le géant mondial de la bioanalyse, qu’il accuse d’être « optimisé pour la malversation ». Né à Nantes en 1987, mais désormais basé à Bruxelles, le groupe n’a pas encore réagi à ces allégations.

Après une suspension temporaire, l’action d’Eurofins a chuté de près de 17 % le lundi, entraînant une perte de 1,7 milliard d’euros de capitalisation boursière. M. Block a révélé qu’il détenait une position vendeuse, ce qui signifie qu’il a emprunté des actions du groupe pour les revendre avant de les racheter à un prix inférieur, réalisant ainsi un profit financier.

En plus de ses activités financières, M. Block se présente comme un journaliste d’investigation. Il affirme que son rapport est une opinion journalistique basée sur des sources fiables, telles que d’anciens employés d’Eurofins qu’il a interrogés. En octobre 2019, une campagne activiste menée par un vendeur à découvert avait déjà remis en question la structure complexe du groupe Eurofins, mais ces critiques avaient été rapidement balayées par les bénéfices liés à la pandémie de Covid-19.

Malgré son succès récent et son intégration au CAC 40, Eurofins se retrouve une fois de plus sous les feux de la critique, avec des accusations de complexité comptable et de malversations. Les allégations portent notamment sur l’enrichissement potentiel du fondateur et principal actionnaire du groupe, Gilles Martin. La situation a déjà entraîné une forte baisse de la capitalisation boursière d’Eurofins, suscitant des inquiétudes parmi les investisseurs.

articles similaires
aujourd'hui
POPULAIRE