vendredi 24 mai 2024
AccueilSociétéUn meurtre atroce secoue Grande-Synthe, une marche blanche pour Philippe décédé violemment...

Un meurtre atroce secoue Grande-Synthe, une marche blanche pour Philippe décédé violemment lors d’un rendez-vous, une histoire choquante!

Des individus se réunissent à Grande-Synthe à l’endroit où Philippe a été victime d’une agression mortelle, piégé sur une application de rencontre par des jeunes utilisant un profil féminin, le 18 avril 2024. MARC DEMEURE / PHOTOPQR / « LA VOIX DU NORD » / MAXPPP

Plus de mille personnes se sont rassemblées vendredi 19 avril matin à Grande-Synthe (Nord) pour rendre hommage à Philippe, un jeune de 22 ans violemment agressé en pleine nuit, dans ce qui semble être un guet-apens sur un site de rencontres, selon les premières informations de l’enquête.
Une grande banderole portant l’inscription « Hommage à Philippe » guide le cortège, en présence des deux frères de la victime, Dylan et Kelvyn. La marche débute devant l’ancien lycée de Philippe à 11 heures. De nombreuses personnes, beaucoup en tenue blanche, tiennent des photos de la victime en main.
Philippe était décrit comme « un super ami, gentil, à l’écoute, il était là pour tout le monde », selon Valentine, 26 ans, une amie d’enfance. Louna, 42 ans, témoigne : « Nous étions dans le même club de jiu-jitsu. Je l’ai rencontré l’année dernière et ce fut un coup de cœur, il était sympathique, souriant… C’est un choc pour tout le monde. »
Deux mineurs âgés de 14 et 15 ans ont été appréhendés peu après l’agression, survenue dans la nuit de lundi à mardi. Ils étaient toujours en garde à vue jeudi soir et doivent être présentés à un juge d’instruction vendredi, a indiqué la procureure de la République de Dunkerque, Charlotte Huet, dans un communiqué. L’un d’eux a avoué l’organisation d’un guet-apens contre le jeune homme via un site de rencontres gratuit, selon une source policière interrogée jeudi par l’Agence France-Presse (AFP).
Le site incriminé, coco.gg, permet d’engager des discussions en renseignant un pseudo, un âge, un sexe et un code postal sans vérification ni création de compte.
Une enquête pour « meurtre en bande organisée » a été ouverte par le parquet, confiée à la police judiciaire. La procureure doit tenir une conférence de presse à Dunkerque à 17 heures vendredi.
Alertés par les pompiers vers 2 heures du matin mardi, les policiers avaient trouvé le jeune homme gisant sur un parking à l’arrière d’un hypermarché, avec des fractures et des plaies au visage, avait expliqué mercredi une source policière.
La marche blanche est passée en silence devant le lieu de l’agression, où de nombreux bouquets de fleurs ont été déposés, sous quelques gouttes de pluie.
Selon un témoin, il avait été agressé par trois individus alors qu’il était au téléphone. Ils lui auraient dérobé son téléphone portable avant de prendre la fuite. Hospitalisé en réanimation, il est décédé mardi soir des suites de ses blessures.
Le premier ministre a déclaré jeudi soir sur BFM-TV qu’il s’agissait d’un acte de « barbarie », soulignant que Philippe avait été « véritablement et manifestement supplicié, qui était à terre et qui a été achevé par des coups ». Gabriel Attal a exprimé sa sympathie pour la victime, sa famille et ses collègues.
Le frère de Philippe a déclaré que son frère « rentrait de chez un ami, à 100 mètres de la maison » quand il a été agressé. Philippe était décrit comme « sympa, agréable » et « sans problème ». Il avait travaillé comme animateur dans des centres de loisirs de la ville, sur des contrats d’été, et avait aussi été surveillant de cantine, selon Benoit Ferré, le directeur de cabinet du maire de Grande-Synthe. « Il devait commencer à travailler chez Amazon prochainement », a-t-il ajouté.
Le maire socialiste de Grande-Synthe, Martial Beyaert, a appelé les participants à la marche à démontrer « le respect » et « la dignité », ajoutant : « Nous sommes aujourd’hui sous le choc. Ne cédons pas à la peur ni à l’esprit de vengeance. »

articles similaires
aujourd'hui
POPULAIRE