lundi 15 avril 2024
AccueilSociétéScandale à Sciences Po : Occupation et tensions !

Scandale à Sciences Po : Occupation et tensions !

Conseil des ministres avec la réaction du président

Lors du conseil des ministres avec la réaction du président Emmanuel Macron concernant des propos rapportés lors d’une mobilisation propalestinienne à Sciences Po Paris, le président a fermement condamné ces propos jugés inqualifiables et intolérables. Une centaine d’étudiants a occupé l’amphithéâtre Boutmy en soutien à la Palestine, ce qui a entraîné l’annulation d’un cours et des tensions avec des étudiants juifs et sionistes.

La direction de Sciences Po s’est émue de cette occupation non autorisée et a indiqué prendre des mesures disciplinaires. La ministre de l’enseignement supérieur, Sylvie Retailleau, a également condamné l’incident, soulignant que les établissements éducatifs doivent être des lieux de débats respectueux. La présidente de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse, a elle aussi exprimé sa désapprobation envers ces actes, qualifiant les incidents d’intolérables et antisémites.

Dans ce contexte, la direction de Sciences Po a annoncé la saisie de la section disciplinaire compétente contre les responsables des incidents. Les étudiants mobilisés ont clairement affirmé leur opposition à toute forme de discrimination dans leur lutte. Parallèlement à ces événements, le président de Sciences Po Paris, Mathias Vicherat, a annoncé sa démission en raison de problèmes personnels, laissant place à la nomination d’un administrateur provisoire à venir.

articles similaires
aujourd'hui
POPULAIRE