mardi 5 mars 2024

Réforme du lycée pro : une dernière année modulaire et tournée vers l’emploi !

La réforme du lycée professionnel propose une transformation de l’année de terminale, rendant cette dernière année plus modulaire pour les lycéens en fonction de leurs objectifs d’emploi ou de poursuite d’études. La ministre déléguée, Carole Grandjean, détaille ses arbitrages pour la mise en place de cette réforme.

L’année de terminale sera composée d’un tronc commun de trente semaines, comprenant vingt-deux semaines de cours, six semaines de périodes de formation en milieu professionnel et deux semaines d’examens qui auront lieu fin mai. Les six dernières semaines de l’année seront consacrées à des parcours différenciés en fonction des projets des élèves : un stage de six semaines pour ceux qui souhaitent s’insérer dans l’emploi, ou une préparation à la poursuite d’études, axée sur les matières fondamentales, la méthodologie et l’autonomie. Ce dispositif sera flexible, permettant aux élèves de changer d’avis pendant ces six semaines.

Afin de garantir l’assiduité des élèves, ces derniers ne connaîtront pas leur note du bac avant début juillet et deux épreuves auront lieu fin juin : la prévention sécurité et un grand oral portant sur un projet mené tout au long de l’année, y compris pendant les six semaines de parcours diversifié, ainsi que sur leurs ambitions futures.

Il est important de souligner que tous les élèves de terminale ne sont pas dans des situations similaires. Les élèves de terminale professionnelle sont en fin de cursus, ont déjà effectué d’autres stages et sont engagés dans une démarche de professionnalisation. Ainsi, les six dernières semaines de stage doivent servir de tremplin vers l’emploi, impliquant une collaboration étroite avec les entreprises afin qu’elles deviennent de véritables partenaires vers l’emploi. Dans l’idéal, ce dernier stage pourrait même déboucher sur un premier emploi. La création du poste de chargé des relations entreprises dans les lycées professionnels permet justement d’animer un portefeuille d’entreprises, ce qui constitue une révolution culturelle.

La réforme du lycée professionnel vise à mieux préparer les lycéens à leur future vie professionnelle ou universitaire en leur offrant des parcours différenciés adaptés à leurs aspirations. Elle nécessite une coordination étroite entre l’éducation nationale et les entreprises, afin que ces dernières puissent être de véritables partenaires pour l’insertion professionnelle des jeunes. Les principaux objectifs de cette réforme sont de favoriser la réussite scolaire des élèves, de renforcer l’employabilité et de promouvoir l’égalité des chances.

Mots-clés: Carole Grandjean, ministre déléguée à l’enseignement et à la formation professionnels, réforme du lycée professionnel, année de terminale, parcours différenciés, stage en entreprise, préparation à la poursuite d’études, grand oral, emploi, éducation nationale, entreprises.

articles similaires
Articles Récents