vendredi 24 mai 2024
AccueilSociétéAttentat à la voiture-bélier contre le maire : arrestations spectaculaires révélées !

Attentat à la voiture-bélier contre le maire : arrestations spectaculaires révélées !

Douze personnes, soupçonnées d’être impliquées dans l’attaque à la voiture-bélier au début de juillet du domicile du maire de L’Haÿ-les-Roses (Val-de-Marne), Vincent Jeanbrun (Les Républicains), ont été interpellées mercredi 12 juillet, a annoncé le parquet de Créteil au Parisien.

Dans la nuit du 1er au 2 juillet, un véhicule enflammé avait été lancé sur le pavillon du maire. Sa femme, la conseillère départementale Mélanie Nowak, était présente et s’était blessée en prenant la fuite avec ses deux jeunes enfants.

Ces interpellations ont lieu dans le cadre de l’enquête pour tentative d’assassinat ouverte par le parquet de Créteil et confiée à la police judiciaire. Elle mobilise « une quarantaine d’enquêteurs dédiés », avait précisé le parquet. En plus de la tentative d’assassinat, les chefs de l’enquête ont été élargis à l’association de malfaiteurs en vue de commettre un crime et destruction de bien par incendie en bande organisée.

Le procureur de la république de Créteil, Stéphane Hardouin, avait rapporté que la présence de plusieurs individus lors des faits était « confirmée ». Cette violente attaque a provoqué une vive émotion dans le pays et la condamnation unanime de la classe politique.

Elle était survenue alors que la région parisienne et de nombreuses villes de province étaient le théâtre depuis plusieurs nuits d’émeutes après la mort du jeune Nahel M., tué par un policier à Nanterre le 27 juin lors d’un contrôle routier.

L’enquête de la police judiciaire devra établir s’il existe un lien entre ces deux événements.

Mots-clés: attaque à la voiture-bélier, domicile du maire de L’Haÿ-les-Roses, Val-de-Marne, Vincent Jeanbrun, interpellations, parquet de Créteil, enquête, tentative d’assassinat, police judiciaire, association de malfaiteurs, destruction de bien par incendie, bande organisée, procureur de la république de Créteil, Stéphane Hardouin, émotion, classe politique, région parisienne, émeutes, mort de Nahel M., policier, Nanterre, contrôle routier.

articles similaires
aujourd'hui
POPULAIRE