mardi 25 juin 2024
AccueilSciencesUn ours noir d'Alaska en hibernation : la solution miracle pour voyager...

Un ours noir d’Alaska en hibernation : la solution miracle pour voyager dans l’espace ?

L’hibernation, la solution pour les voyages dans l’espace ?

L’hibernation, depuis longtemps utilisée dans les films de science-fiction, pourrait bien devenir une réalité. En effet, l’agence spatiale européenne (ESA) travaille actuellement sur cette technique pour accompagner les humains dans l’espace. Selon Angelique Van Ombergen, responsable des sciences de la vie à l’ESA, le processus est déjà en marche. Le but étant de déterminer les besoins, observer les comportements des animaux hibernants pour déterminer quelles sont les conditions à reproduire et enfin mettre en œuvre les technologies associées à cette technique.

Hibernation : une réponse à trois défis majeurs

L’hibernation pourrait résoudre trois grands défis du voyage spatial. Tout d’abord, l’espoir de réduire considérablement la masse embarquée. Pour les agences spatiales, la réduction de la masse est une obsession car celle-ci aune incidence sur la taille et la puissance des vaisseaux, mais surtout chaque kilo à bord revient à plus de 10 000 euros. Les animaux qui hibernent cessent de s’alimenter et de boire, ne produisent plus de déchets. Les chercheurs de l’ESA ont déjà trouvé une réponse à ce problème, en proposant de réduire la quantité d’oxygène dans l’habitacle pendant l’hibernation.

Le deuxième grand défi est la protection des muscles et des os des voyageurs de l’espace. La gravité impose à nos muscles une action, et en microgravité, les astronautes font face à de sérieux problèmes de fonte musculaire et de fragilité osseuse. Les ours qui hibernent perdent 15% de muscles le premier mois, mais ne rencontrent pas cette difficulté par la suite.

Le troisième défi est la protection contre les rayonnements. Dans l’espace, les astronautes sont exposés à des niveaux de radiations dangereux pour leur santé. Cependant, les animaux qui hibernent ont la capacité de ralentir de manière significative leur métabolisme et de se protéger naturellement des radiations.

Long chemin à parcourir

Malgré les immenses avantages que pourrait offrir l’hibernation pour la conquête de l’espace, les chercheurs avancent avec prudence car il reste beaucoup à faire. Cependant, de nombreuses études et recherches sont menées sur ce sujet, car les promesses sont grandes, y compris pour les voyages spatiaux de longue durée, comme pour un équipage qui part sur Mars.

Mots-Clés: hibernation, ESA, voyage spatial, muscles, os, radiations

(Source: Un ours noir d’Alaska en hibernation, JOHN HECHTEL)

articles similaires
aujourd'hui
POPULAIRE