vendredi 21 juin 2024
AccueilPolitiqueEmmanuel Macron met de côté l'Association des maires de France pour sa...

Emmanuel Macron met de côté l’Association des maires de France pour sa réforme institutionnelle: est-ce la fin des maires ?

Emmanuel Macron décide d’exclure l’AMF de la rencontre avec les principaux représentants des élus locaux, une décision qui a suscité la colère de l’Association. Les maires seront-ils exclus de la discussion sur la décentralisation et le projet de réforme institutionnelle du président de la République ? Le maire Les Républicains de Cannes, David Lisnard, a décidé de se faire représenter, mais cette solution n’a pas convenu à Emmanuel Macron, qui a décidé d’exclure l’AMF de la rencontre pour des raisons liées à l’opérationnalité de la réunion.

Les associations d’élus avaient demandé à être reçues tous les six mois par le président pour évoquer les grands dossiers structurants. Même si l’invitation a été envoyée il y a trois semaines, l’AMF estime que « la date de la rencontre a été communiquée seulement dix jours avant », une situation qui a contraint le maire de Cannes à trouver une alternative pour être représenté. L’AMF, qui se sent victime d’une posture politicienne, exprime ses inquiétudes sur la prise de décision sans la présence des maires, qui sont les premiers concernés par les projets de réforme.

Les relations entre les maires et Emmanuel Macron se sont déjà crispées à l’automne dernier, lorsqu’il n’a pas assisté au congrès des maires. Les maires, qui traversent des difficultés financières, n’ont guère apprécié la décision du président de préférer rendre visite aux partenaires économiques des municipalités. Dans ce contexte tendu, l’exclusion de l’AMF de la rencontre avec les principaux représentants des élus locaux risque de raviver la colère des maires.

Mots-Clés: maires, décentralisation, réforme institutionnelle, AMF.

articles similaires
aujourd'hui
POPULAIRE