vendredi 24 mai 2024
AccueilPolitiqueEmmanuel Macron convoque les parties néo-calédoniennes à Paris!

Emmanuel Macron convoque les parties néo-calédoniennes à Paris!

Le président Emmanuel Macron a été aperçu lors d’une cérémonie à Touho, localité située au nord de la Nouvelle-Calédonie, le 25 juillet 2023.

Emmanuel Macron a récemment suggéré d’organiser une rencontre à Paris réunissant l’ensemble des factions néo-calédoniennes pour rétablir le dialogue sur l’avenir institutionnel de l’archipel, selon ses proches le dimanche 12 mai. Cette proposition intervient à la veille de l’examen par l’Assemblée nationale d’une réforme constitutionnelle cruciale.

Dans un contexte de crise économique persistante et de difficultés rencontrées par l’industrie nickel de la Nouvelle-Calédonie, des tensions ont émergé ces derniers jours, accompagnées de manifestations quotidiennes et d’arrestations.

Pour privilégier le dialogue, le président de la République souhaite donc voir tous les représentants invités à Paris pour engager des discussions avec le gouvernement. Il a également affirmé qu’il ne convoquerait pas immédiatement le Congrès du Parlement après le vote de l’Assemblée nationale sur le projet de loi constitutionnelle.

La réforme constitutionnelle, déjà adoptée par le Sénat, est actuellement débattue à l’Assemblée, où le gouvernement espère qu’elle sera adoptée tel quelle. Toutefois, avant son entrée en vigueur le 1er juillet 2024, le texte devra obtenir l’approbation de l’ensemble des parlementaires réunis en Congrès à Versailles. Son objectif est d’intégrer les résidents établis depuis au moins dix ans dans le corps électoral, afin de résoudre une situation de blocage qui prive près d’un électeur sur cinq de participer aux élections provinciales.

Emmanuel Macron avait déjà tenté, en juillet 2023 lors de sa visite à Nouméa et en septembre de la même année lors d’une réunion à l’Elysée, d’encourager les parties prenantes à parvenir à un accord institutionnel global, sans succès jusqu’à présent.

Cette démarche vise à favoriser un dialogue constructif et à trouver des solutions durables pour l’avenir de la Nouvelle-Calédonie.

Mots-clés: Emmanuel Macron, Nouvelle-Calédonie, rencontre, dialogue, réforme constitutionnelle, Congrès, élections provinciales, crise économique.

articles similaires
aujourd'hui
POPULAIRE