vendredi 1 mars 2024

Dissolution de l’organisation catholique intégriste Civitas : Gérald Darmanin annonce une décision historique, la République passe à l’action !

Gérald Darmanin a déclaré vouloir dissoudre l’organisation catholique intégriste Civitas, suite aux propos tenus par Pierre Hillard lors de l’université d’été de l’association en juillet. Le ministre de l’Intérieur a écrit sur les réseaux sociaux : « J’ai demandé à mes services d’instruire la dissolution de Civitas », relayant ainsi les propos tenus par l’essayiste adepte des théories complotistes. Il condamne fermement ces propos et saisit le procureur de la République, affirmant que l’antisémitisme n’a pas sa place en France.

Dans ses déclarations lors de l’université d’été, Pierre Hillard a évoqué la naturalisation des Juifs en 1791 comme ouvrant la voie à l’immigration. Il ajoute ensuite que si l’on souhaite rétablir les lois de catholicité et faire du catholicisme traditionnel la religion d’Etat, il faudrait peut-être retrouver la situation d’avant 1789. Des propos qui ont suscité de vives réactions et conduit le ministère de l’Intérieur à prendre des mesures fortes.

Le ministère confirme que l’instruction pour la dissolution de Civitas est encore en cours et une lettre sera transmise à l’association dans les prochaines semaines, listant les différents griefs justifiant une dissolution. L’entourage du ministre affirme disposer de nombreux éléments à charge contre cette organisation, qu’ils jugent en contradiction avec les valeurs de la République.

Il est important de souligner que Civitas est une organisation catholique intégriste qui prône des idées très conservatrices, voire réactionnaires. Le groupe est souvent accusé d’antisémitisme et de racisme, et ses positions extrêmes lui valent de nombreuses critiques.

La décision du gouvernement de dissoudre Civitas soulève cependant des questions sur la liberté d’expression et la liberté d’association. Certains estiment que le recours à la dissolution est une mesure excessive, qui ne fait que masquer les problèmes plus profonds de l’intégrisme religieux en France.

Il convient de rester vigilant face à ce genre d’organisations qui prônent la haine et la discrimination, mais il est également nécessaire de trouver des solutions pérennes pour lutter contre l’extrémisme et faire respecter les principes fondamentaux de la démocratie.

Mots-clés : Gérald Darmanin, Civitas, Pierre Hillard, antisémitisme, dissolution, ministère de l’Intérieur, université d’été, théories complotistes, naturalisation, valeurs de la République, Conservateurs, critique, gouvernement, liberté d’expression, liberté d’association, intégrisme religieux, extrémisme, démocratie.

articles similaires

Articles Récents