samedi 20 juillet 2024
AccueilnewssportsLes Dragonnes de Metz s'effondrent en demi-finale de la Ligue des champions!

Les Dragonnes de Metz s’effondrent en demi-finale de la Ligue des champions!

L’ailière messine Lucie Granier a été bloquée par la pivot Gassama Cissokho lors du match entre Metz Handball et Bietigheim à Budapest, en demi-finales de la Ligue des champions, le 1er juin 2024. Les 600 supporters messins, reconnaissables à leur couleur jaune, ont envahi le MVM Dome de Budapest, la plus grande enceinte dédiée au handball en Europe avec 20 000 places, pour soutenir les Dragonnes dans cette rencontre cruciale.

Une fois de plus, comme en 2019 et en 2022, les Dragonnes de Metz ont échoué aux portes de la finale de la Ligue des champions. Cette fois-ci, c’est le club allemand de Bietigheim, nouvel venu à ce niveau de la compétition, qui se mesurera aux Hongroises de Györ pour le titre. Samedi, les joueuses lorraines, fraîchement sacrées championnes de France pour la 26e fois, ont subi une défaite sévère face aux Allemandes, sur un score final de 29 à 36.

Malgré leur statut de favoris, les Messines n’ont pas réussi à imposer leur jeu face à une équipe allemande déterminée. Les erreurs et la nervosité des deux équipes ont marqué la rencontre, où l’enjeu a souvent pris le pas sur la qualité du jeu. Les gardiennes ont joué un rôle crucial, avec une performance remarquable de la Gardienne brésilienne de Bietigheim, Gabriela Moreschi, qui a été décisive avec un taux de réussite de 34%.

Le coach Emmanuel Mayonnade n’a pas réussi à trouver la solution pour contrer la ténacité des Allemandes, qui ont su exploiter les faiblesses messines. Malgré un passage en tête à la pause, Metz a connu un trou d’air en deuxième période, concédant une avance de quatre buts à leurs adversaires, qu’ils n’ont pas réussi à combler. Après cette défaite, le club devra se reconstruire, avec le départ annoncé de plusieurs joueuses clés et peut-être même de leur entraîneur.

Cet échec douloureux marque la fin d’une saison exceptionnelle pour le Metz Handball, malgré le manque de fraîcheur visible lors de cette demi-finale. Les supporters gardent en mémoire les performances hors normes de leurs joueuses, notamment lors de la conquête du titre de champion de France et de la Coupe de France. La reconstruction s’annonce difficile pour le club lorrain, qui devra se préparer à affronter de nouveaux défis sans certaines de ses figures emblématiques.

Mots-clés: Metz Handball, Bietigheim, Ligue des champions, demi-finales, Gabriela Moreschi, Emmanuel Mayonnade, finale, reconstruction, départ.

articles similaires
aujourd'hui
POPULAIRE