lundi 22 juillet 2024
AccueilInternationalScandale à Tel-HaShomer: Les juifs ultraorthodoxes refusent leur service militaire!

Scandale à Tel-HaShomer: Les juifs ultraorthodoxes refusent leur service militaire!

Des membres de la communauté juive orthodoxe, convoqués pour leur devoir militaire, se présentent à la base de Tel-HaShomer à Ramat Gan (Israël) pour demander une exemption le 25 février 2024.

La Cour suprême israélienne a perturbé la coalition au pouvoir en prenant une décision majeure le mardi 25 juin. Elle a imposé à l’armée de recruter des étudiants en religion ultraorthodoxes, remettant en cause l’exemption de service militaire dont ils bénéficiaient. Cette décision unanime vise à assurer l’égalité devant la loi pour tous les jeunes haredim et à réduire les subventions accordées à leurs yeshivas.

Cette décision met le premier ministre Benyamin Nétanyahou dans une position délicate, car il lutte pour satisfaire ses alliés ultraorthodoxes en maintenant leur exemption de service. Cependant, elle est accueillie avec soulagement en Israël, alors que le pays est engagé dans une guerre prolongée à Gaza. L’armée est confrontée à une pénurie de 8 000 soldats pour les opérations à venir et prévoit d’étendre la période de réserve et de repousser l’âge d’exemption.

La mobilisation quasi-continue des réservistes depuis octobre 2023 et les perspectives de décennie d’opérations militaires intensives rendent l’exemption totale des ultraorthodoxes de plus en plus contestée par la population israélienne. La cour Suprême a ordonné à l’armée de recruter 3 000 étudiants en religion immédiatement, alors que seuls quelques centaines le sont actuellement. Cette décision a également demandé aux ministères des finances et de l’éducation de couper les subventions aux écoles dissidentes.

Bien que la société israélienne soutienne cette décision, l’armée hésite à intervenir rapidement dans des communautés ultrasensibles, sachant qu’une réaction vive est à prévoir. Nétanyahou doit trouver un équilibre délicat entre les besoins de l’armée et les demandes de ses alliés traditionnels pour maintenir la stabilité politique du pays.

articles similaires
aujourd'hui
POPULAIRE