mercredi 29 mai 2024
AccueilInternationalIndeLe millionnaire indien Gautam Adani annule une levée de fonds historique

Le millionnaire indien Gautam Adani annule une levée de fonds historique

La tourmente s’aggrave pour le conglomérat du milliardaire indien Gautam Adani. Après les accusations d’escroquerie lancées par le fonds d’investissement Hindenburg, le fleuron du groupe Adani Enterprises a annoncé, mercredi 1er février, l’annulation de sa levée de fonds record de 2,5 milliards de dollars (2,3 milliards d’euros). Les investisseurs seront remboursés.

Malgré cette victoire, le groupe a connu une chute colossale de 28 % à la Bourse de Bombay. Dans un communiqué publié tard dans la soirée, Gautam Adani a expliqué que, compte tenu des circonstances extraordinaires, il ne serait pas moralement correct de procéder à l’offre publique qui a été souscrite.

Des milliardaires indiens, dont Sajjan Jindal et Sunil Mittal, auraient puisé dans leurs fonds personnels pour acheter des titres d’Adani Enterprises. Mais la chute se poursuit, et les titres de plusieurs entreprises du groupe ont dévissé de plus de 10 %, entraînant l’arrêt des échanges à la Bourse de Bombay.

Le conglomérat, qui pesait auparavant 222 milliards de dollars (201,6 milliards d’euros), a perdu plus de 100 milliards de sa valeur en quelques jours. Gautam Adani, dont l’ascension a été météorique, a vu s’évaporer 44 milliards de dollars, soit toute une partie de son immense fortune personnelle. Il a perdu son titre d’homme le plus riche d’Asie à son rival Mukesh Ambani.

La déroute du tout-puissant Gautam Adani, proche du premier ministre indien, Narendra Modi, a été provoquée par la publication d’un rapport de la société d’investissement Hindenburg Research. Ce vendeur à découvert a accusé le groupe de « fraude comptable éhontée, de manipulation d’actions et de blanchiment d’argent ». Adani a qualifié le rapport d’« infondé » et de « malveillant », dénonçant une « attaque contre l’Inde ».

L’opposition indienne réclame un débat au Parlement sur les accusations portées par le rapport Hindeburg et ses conséquences pour les investisseurs indiens.

Mots-Clés: Gautam Adani, Hindenburg, Sajjan Jindal, Sunil Mittal, Mukesh Ambani, Narendra Modi, Hindenburg Research, Bourse de Bombay, Inde.

articles similaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

aujourd'hui
POPULAIRE