vendredi 24 mai 2024
AccueilInternationalGuerre totale au Proche-Orient: Israël menacé par l'Iran, le Hezbollah et le...

Guerre totale au Proche-Orient: Israël menacé par l’Iran, le Hezbollah et le Hamas

Le système de défense israélien Dôme de fer est entré en action après que des tirs de roquettes aient été lancés depuis le Liban le vendredi 12 avril 2024. Le Hezbollah libanais, soutenu par l’Iran, a revendiqué l’attaque, déclarant avoir lancé « des dizaines de roquettes » sur des positions israéliennes en représailles aux attaques israéliennes dans le sud du Liban. En réponse, l’armée israélienne a signalé avoir intercepté environ quarante tirs en provenance du Liban, dont certains ont été arrêtés par le Dôme de fer. Les menaces d’attaques de l’Iran contre Israël ont été qualifiées de « crédibles » et « réelles » par un porte-parole de la Maison Blanche, soulignant ainsi le sérieux de la situation. Pour garantir la sécurité d’Israël, les États-Unis ont annoncé un renforcement de leurs efforts en termes de dissuasion et de protection des forces américaines dans la région.

Alors que les médiateurs attendent des réponses pour une éventuelle proposition de trêve, les tensions continuent d’escalader avec les menaces de l’Iran. Le Guide suprême de la République islamique a averti qu’Israël serait « punie » pour une attaque antérieure attribuée à ses forces. En réaction, le ministre de la défense israélien a clairement déclaré qu’Israël ne tolérerait pas une attaque iranienne sur son territoire et répondrait en conséquence. Les États-Unis ont exhorté la Chine, la Turquie et l’Arabie saoudite à dissuader Téhéran d’agresser Israël, mais les tensions demeurent vives dans la région.

Les violences ne se limitent pas à Israël et au Liban, des opérations militaires ont également eu lieu en Cisjordanie occupée, provoquant la mort de deux Palestiniens. L’Union européenne a condamné les exactions commises par certaines factions palestiniennes, notamment des violences sexuelles et sexistes utilisées comme des armes de guerre. En réponse, des sanctions contre le Hamas ont été décidées, témoignant de la gravité des événements récents.

Dans un contexte déjà tendu, l’aide humanitaire reste une priorité pour atténuer les conséquences des affrontements, avec l’ouverture d’un nouvel accès au nord de la bande de Gaza pour fournir des secours aux populations touchées. Malgré les difficultés, la communauté internationale cherche des solutions pour prévenir une escalade encore plus dangereuse du conflit et protéger les civils pris au milieu de ces circonstances dramatiques.

Mots-clés: Dôme de fer, Hezbollah, Iran, tensions, conflit, attentats, trêve, sanctions, aide humanitaire, escalade

articles similaires
aujourd'hui
POPULAIRE