dimanche 21 avril 2024
AccueilInternationalEmmanuel Macron et Lula da Silva condamnent fermement les élections au Venezuela

Emmanuel Macron et Lula da Silva condamnent fermement les élections au Venezuela

Le président Emmanuel Macron et son homologue brésilien, Luiz Inacio Lula da Silva, ont vivement critiqué l’exclusion de l’opposante Corina Yoris de l’élection présidentielle de juillet au Venezuela. Ils ont déclaré lors d’une conférence de presse à Brasilia qu’ils condamnaient fermement cette décision et appelaient à sa réintégration, soulignant l’importance de maintenir un cadre électoral démocratique. Lula a également souligné l’absence de justification juridique ou politique à l’empêchement d’un candidat d’opposition de se présenter aux élections. Cette situation a suscité des inquiétudes aux États-Unis et parmi les partenaires régionaux, qui appellent à des élections libres et justes.

La nomination de Corina Yoris en remplacement de Maria Corina Machado a été annulée sans explication, laissant place à la candidature d’Edmundo Gonzalez Urrutia. Parallèlement, Manuel Rosales, une figure de l’opposition, s’est également porté candidat, ce qui a soulevé des interrogations au sein de l’opposition en raison de ses liens avec le pouvoir. Nicolas Maduro, après avoir succédé à Hugo Chavez en 2013, n’a pas été reconnu par plus de 60 pays suite à sa réélection controversée en 2018, entraînant des sanctions économiques contre le Venezuela.

Cette situation soulève des préoccupations quant à la démocratie au Venezuela et met en lumière les enjeux des prochaines élections présidentielles. Il est crucial pour la région et la communauté internationale de garantir un processus électoral transparent et inclusif pour assurer la légitimité du prochain gouvernement. Les semaines à venir seront cruciales pour déterminer l’avenir politique du Venezuela et la stabilité de la région.

articles similaires
aujourd'hui
POPULAIRE