mercredi 29 mai 2024
AccueilInternationalCyberattaque chinoise sur le ministère de la défense britannique !!

Cyberattaque chinoise sur le ministère de la défense britannique !!

Le secrétaire d’État à la défense britannique, Grant Shapps, assistera à la réunion hebdomadaire du cabinet à Downing Street, à Londres, le 7 mai 2024.

Le ministère de la défense britannique a été victime d’une attaque informatique ciblant le système de rémunération des militaires, a annoncé le gouvernement le 7 mai, déclenchant de nouvelles accusations contre la Chine, que cette nation a fermement niées. Les données volées comprennent les noms, les coordonnées bancaires et les adresses personnelles de membres actuels et anciens des forces armées britanniques, impliquant la marine, l’armée de terre et l’armée de l’air. Selon les médias, le gouvernement soupçonne la Chine d’être à l’origine de cette cyberattaque.

Le ministre du travail britannique, Mel Stride, a déclaré devant les médias que la responsabilité de Pékin n’était pas confirmée et qu’il s’agissait seulement d’une hypothèse. Avec les tensions grandissantes entre le Royaume-Uni et la Chine, le gouvernement britannique considère la Chine comme un défi historique et reste vigilant. En réaction, la Chine a vigoureusement nié toute implication dans cette attaque, condamnant fermement les accusations britanniques.

Les autorités britanniques ont récemment découvert l’attaque et ont rapidement pris des mesures pour sécuriser les données visées. Selon le gouvernement britannique, la base de données affectée n’appartient pas directement au ministère de la défense. Le secrétaire d’État à la défense, Grant Shapps, prendra la parole au Parlement pour discuter de cette affaire, mais ne devrait pas nommer de coupable spécifique. Cependant, il mettra en garde contre les dangers du cyberespionnage et soulignera l’importance de rester vigilant face à de telles menaces.

Selon Tobias Elwood, ancien président d’une commission parlementaire de la défense, les caractéristiques de cette cyberattaque pointent vers une origine chinoise, en raison du ciblage des informations sensibles du personnel militaire britannique. Il suggère que cela pourrait être partie d’une stratégie plus large, soulignant ainsi l’importance de protéger les données sensibles contre de telles menaces virtuelles.

articles similaires
aujourd'hui
POPULAIRE