vendredi 24 mai 2024
AccueilInternationalAfriqueUn ancien ministre désigné candidat "consensuel" de l'opposition au Gabon !

Un ancien ministre désigné candidat « consensuel » de l’opposition au Gabon !

Une candidature consensuelle face à Ali Bongo Ondimba :

Une plate-forme fédérant les principaux partis d’opposition au Gabon a annoncé vendredi 18 août la désignation d’Albert Ondo Ossa comme candidat « consensuel » face au président sortant, Ali Bongo Ondimba, à l’élection présidentielle du 26 août. Les principaux ténors de l’opposition, qui avançaient en ordre dispersé jusqu’à présent, bien que coalisés au sein de la plate-forme Alternance 2023, ont choisi à la surprise générale cet ancien ministre, a officialisé François Ndong Obiang. Il tentera de barrer la route à un troisième mandat de M. Bongo, au pouvoir depuis 2009.

La plate-forme Alternance 2023, lancée en janvier, regroupait six candidats d’opposition et organisait régulièrement des tractations dans l’objectif de faire émerger une candidature commune, seul moyen selon elle d’éviter que les voix ne se dispersent, ce qui serait favorable au candidat sortant. Finalement, c’est Albert Ondo Ossa qui a été choisi pour représenter cette coalition. Cette décision a surpris de nombreux observateurs, car M. Ondo Ossa n’était pas considéré comme le favori. Il était en concurrence avec trois autres ex-ministres : Alexandre Barro Chambrier, Paulette Missambo et Raymond Ndong Sima.

Albert Ondo Ossa, âgé de 69 ans, a été présenté comme le « candidat consensuel » lors d’une annonce officielle. Devant quelques militants réunis au siège du parti Réagir, il a exprimé son émotion et remercié les présidents de parti pour leur soutien. Il a également appelé à la mobilisation à huit jours du scrutin.

Cette désignation a pour but de rassembler les forces de l’opposition afin de maximiser leurs chances de succès face à Ali Bongo Ondimba. En effet, depuis son arrivée au pouvoir en 2009, le président sortant a réussi à maintenir sa position malgré les contestations de l’opposition. Cette dernière espère que la candidature consensuelle d’Albert Ondo Ossa permettra de renverser la tendance.

Mots-clés: Plate-forme fédérant, partis d’opposition, Gabon, désignation, candidat consensuel, président sortant, élection présidentielle, ténors de l’opposition, coalisés, Alternance 2023, ancien ministre, troisième mandat, voix dispersées, favori, ex-ministres, coalition, candidature commune, Albert Ondo Ossa, Réagir, mobilisation, scrutin, forces de l’opposition, Ali Bongo Ondimba.

articles similaires
aujourd'hui
POPULAIRE