mercredi 29 mai 2024
AccueilHigh-TechEuropol appelle à la fin du chiffrement des messageries: panique chez les...

Europol appelle à la fin du chiffrement des messageries: panique chez les utilisateurs!

La directrice exécutive d’Europol, Catherine De Bolle, a lancé un vibrant appel à l’industrie et aux gouvernements lors d’une conférence de presse à Bruxelles (Belgique) le 5 avril. Dans un appel commun publié le 21 avril, les directions de toutes les polices nationales européennes, y compris Europol, demandent des mesures urgentes pour mettre fin au chiffrement des messageries telles que WhatsApp ou Signal.

Depuis une décennie environ, la plupart des messageries grand public ont introduit des mesures de chiffrement de bout en bout pour protéger les utilisateurs. Cette technologie rend les messages illisibles sauf pour l’émetteur et le destinataire, renforçant ainsi la sécurité des communications. Cependant, les forces de l’ordre et certains gouvernements critiquent vivement ces mesures, arguant qu’elles entravent les enquêtes.

Gérald Darmanin, le ministre de l’intérieur français, a même proposé l’ajout de « portes dérobées » dans les messageries pour permettre l’accès aux autorités. Cette proposition est fortement contestée par les spécialistes du chiffrement, qui soulignent les risques potentiels pour la confidentialité des utilisateurs. En février, la Cour de l’Union européenne a clairement indiqué qu’affaiblir le chiffrement violerait le droit européen.

Europol évoque dans son appel la possibilité de solutions techniques alternatives qui nécessitent la coopération de l’industrie et des gouvernements. Cette mention pourrait faire référence au projet de directive européenne CSAM, actuellement en discussion, qui vise à détecter activement les contenus pédopornographiques sur les appareils électroniques. Ce projet a rencontré plusieurs obstacles au Parlement européen, soulevant de nombreuses controverses.

articles similaires
aujourd'hui
POPULAIRE