jeudi 23 mai 2024
AccueilHigh-Tech205 millions d'abonnés: Spotify creuse son déficit malgré le succès

205 millions d’abonnés: Spotify creuse son déficit malgré le succès

Taylor Swift est devenue l’artiste la plus écoutée de l’histoire de Spotify le 21 octobre 2022, lorsqu’elle a sorti son dixième album Midnights. Cet événement a contribué à la réussite de Daniel Ek, le PDG et fondateur du numéro un mondial des plates-formes de streaming audio. Mardi 31 janvier, il a annoncé que le nombre d’abonnés payants à son service avait atteint un nouveau pic de 205 millions d’utilisateurs à la fin de 2022, soit une hausse de 14 % par rapport à fin 2021. La fidélisation des abonnés s’est notamment faite grâce aux campagnes de publicité, et plus particulièrement en Amérique latine où la génération Z (née à la fin des années 1990) s’est abonnée. Le chiffre d’affaires de Spotify a augmenté de 21 % sur l’année 2022, pour atteindre 11,72 milliards d’euros, mieux que les 202 millions attendus par les analystes.

Le nombre total d’utilisateurs, y compris ceux de la version gratuite, était de 489 millions fin décembre 2022 et devrait dépasser 500 millions au premier trimestre 2023. Malgré ce succès, les pertes nettes de Spotify se sont creusées en 2022 pour atteindre 430 millions d’euros (contre 34 millions de déficit en 2021). Les analystes avaient prévu 441 millions de pertes, mais l’action Spotify a bondi de 5 % à Wall Street, à 105 dollars (96,65 euros). Depuis deux ans, la capitalisation boursière du groupe a cependant chuté de 70 % à 21,2 milliards de dollars.

Dans la foulée des géants du Net qui ont massivement licencié pour réduire leurs coûts, Spotify a annoncé le 23 janvier un plan de suppression de 6 % de ses effectifs mondiaux, soit 500 salariés. Daniel Ek a reconnu qu’il avait été trop ambitieux en investissant plus vite que la croissance du chiffre d’affaires. Les investissements de Spotify ont augmenté deux fois plus vite que ses revenus en 2022, notamment pour devenir leader mondial du podcast (1 milliard d’euros dépensés au cours des dernières années). Malgré cela, le PDG a promis « une meilleure efficacité » en 2023 et « une excellente croissance » en 2022.

Les analystes ont du mal à savoir quand cette start-up fondée en 2006 à Stockholm sera rentable. Spotify est toutefois en avance spectaculaire vis-à-vis d’Apple Music ou Amazon Music et Daniel Ek se sent « candidement dans une meilleure position que [ses] concurrents » pour affronter Tik Tok si cette dernière se décide à lancer une offre payante.

Mots-Clés: Taylor Swift, Daniel Ek, Spotify, Amérique latine, génération Z, Joe Rogan, Amazon Music, Apple Music, Tik Tok.

articles similaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

aujourd'hui
POPULAIRE