vendredi 21 juin 2024
AccueilEn directDescendez dans l'abîme de la guerre: explorez l'ancien poste de commande du...

Descendez dans l’abîme de la guerre: explorez l’ancien poste de commande du général allemand à Caen – une expérience émouvante pour toute la famille!

La Normandie, un voyage dans le temps au cœur de la Seconde Guerre Mondiale

Le devoir de mémoire est primordial pour rappeler les horreurs de la guerre et ne pas oublier les sacrifices des hommes et des femmes qui ont permis de sauver l’Europe. Pour sensibiliser les plus jeunes à cette période sombre de l’histoire, il n’y a rien de mieux que de les amener sur les lieux de mémoire. La Normandie est une destination idéale pour découvrir l’épopée du Débarquement des Alliés, le 6 juin 1944. De la plage d’Omaha à celle de Gold, en passant par le Mémorial de Caen, cinq étapes aussi riches qu’émouvantes permettent de comprendre l’importance de cet événement.

Le Mémorial de Caen est un lieu de passage obligé pour débuter ce périple. Le musée, d’une architecture imposante, attire immédiatement l’œil. Sur le fronton, une citation de la résistante française Lucie Aubrac interpelle le visiteur : « La douleur m’a brisée, la fraternité m’a relevée, de ma blessure a jailli un fleuve de liberté ». Cette phrase est un reflet de la souffrance endurée pendant cette guerre et démontre la nécessité de rester unis pour créer un monde meilleur.

Cécile Brossault, notre guide, nous accompagne pour un parcours d’une heure quarante-cinq minutes. Nous descendons en colimaçon vers les ténèbres de la guerre, les murs se faisant de plus en plus sombres. Un des jeunes visiteurs s’est vu confier une vieille valise en cuir, remplie d’objets d’époque qui rythment la visite. Devant une vitrine sur la mobilisation, l’enfant prend en main un masque à gaz. L’occasion de redécouvrir cette période et de mieux appréhender la vie quotidienne de nos ancêtres.

La visite se poursuit devant une photo représentant une femme sur les chemins de l’exode. La guide explique que plus de huit millions de personnes ont fui en France, traumatisées par l’arrivée des forces allemandes sur le territoire. Cette période sombre a également engendré de nombreux orphelins, dont près de 90 000 enfants. Les enfants de notre groupe sont émus et prennent conscience des horreurs de la guerre.

La scénographie décrivant la propagande du maréchal Pétain permet de parler de la collaboration française pendant cette période. Des objets du quotidien, tels que des tickets de rationnement ou des godillots cloutés de bois, sont exhumes pour rappeler les conditions de vie difficiles de cette époque. La visite se poursuit devant un mur de portraits de familles et d’enfants, une manière pour le musée de rendre un visage à chacun des six millions de victimes de la Shoah.

La visite se termine par la salle du Débarquement, qui représente une libération. Une grande maquette permet de visualiser les fameuses cinq plages avant de s’y rendre, tandis que les enfants éprouvent de l’émotion devant le sacrifice des soldats et prennent conscience de l’envergure de cette opération militaire.

La visite du Mémorial de Caen a permis aux enfants de comprendre la période de la Seconde Guerre Mondiale et de prendre conscience de la violence, de l’horreur et de la souffrance qu’elle a engendrées. Sensibles aux témoignages et aux objets de l’époque, ils réalisent l’importance de la paix et de la préservation du modèle démocratique.

Mots-Clés: Débarquement, Seconde Guerre Mondiale, Mémorial de Caen, Normandie.

articles similaires
aujourd'hui
POPULAIRE