mardi 25 juin 2024
AccueilÉcologieTotalEnergies : les actionnaires approuvent à 75,7% le patron, une victoire controversée!

TotalEnergies : les actionnaires approuvent à 75,7% le patron, une victoire controversée!

Des activistes de Greenpeace ont affiché une grande bannière montrant Patrick Pouyanné, PDG de TotalEnergies, en tant que personne « recherchée par la société civile » le vendredi 24 mai 2024.

Lors de l’assemblée générale qui s’est tenue ce même jour, les actionnaires de TotalEnergies ont reconduit le mandat d’administrateur de Patrick Pouyanné pour trois ans. Son mandat a été approuvé par 75,7% des voix, contre 77,4% lors de sa dernière reconduction en 2021. Les actionnaires ont également voté en faveur du bilan et de la stratégie carbone de l’entreprise, avec un taux d’approbation en baisse par rapport aux années précédentes.

Pendant cette réunion, Patrick Pouyanné a souligné l’importance de développer de nouveaux champs pétroliers pour répondre à la demande croissante en pétrole dans le monde. Il a également évoqué la nécessité de continuer à produire du pétrole malgré les inquiétudes climatiques.

Des membres de Greenpeace ont mené une action en parallèle, affichant une banderole accusant Pouyanné d’être « recherché par la société civile ». La tension était palpable, la police ayant pris des mesures pour empêcher d’éventuels troubles lors de cette journée chargée d’événements.

Malgré les critiques et les manifestations, TotalEnergies reste confronté à des pressions constantes de la part des défenseurs de l’environnement. Les activités du groupe dans le secteur des énergies fossiles sont vivement critiquées, alimentant les débats sur le réchauffement climatique et la protection de la biodiversité.

En réaction à ces contestations, Patrick Pouyanné a réaffirmé l’engagement de TotalEnergies en faveur de la transition énergétique, mettant en avant les investissements du groupe dans les énergies renouvelables. Malgré les polémiques, il a assuré que TotalEnergies restera ancré en France et ne prévoit pas de délocalisation à Wall Street, clarifiant des déclarations mal interprétées précédemment.

La controverse autour de TotalEnergies ne montre aucun signe de faiblesse, soulignant les tensions entre les enjeux économiques et environnementaux auxquels est confrontée l’entreprise. Les débats autour du rôle des grandes sociétés dans la transition énergétique et la lutte contre le changement climatique continuent de soulever des questions cruciales pour l’avenir de notre planète.

Mots-clés: Greenpeace, TotalEnergies, Patrick Pouyanné, assemblée générale, transition énergétique, manifestations, énergies fossiles, climat, société civile, investissements, controverses.

articles similaires
aujourd'hui
POPULAIRE