vendredi 24 mai 2024
AccueilÉconomieParis sans déchets, une illusion digne du Grand Houdini, enfin révélée !

Paris sans déchets, une illusion digne du Grand Houdini, enfin révélée !

La Mairie de Paris a officiellement annoncé la fin de la menace de grève des éboueurs, juste avant la période des Jeux olympiques (JO), suite à un accord sur une revalorisation de leurs indemnités. Selon le communiqué de la mairie, un accord a été conclu pour annuler le préavis de grève qui couvrait plusieurs jours de mai et juillet à septembre. Cette revalorisation inclut une augmentation de 50 euros brut par mois à partir de juillet 2024 et de 30 euros brut par mois à partir de janvier 2025. De plus, des discussions spécifiques ont été initiées pour d’autres sujets.

La prime pour les agents impliqués dans les JO reste entre 600 et 1 900 euros, en fonction de l’intensité du travail. Le syndicat CGT, qui avait déposé le préavis, demandait une augmentation salariale de 400 euros par mois pour tous les travailleurs et une prime exceptionnelle de 1 900 euros pour ceux travaillant pendant les JO. La municipalité a salué l’engagement des agents envers le succès des Jeux olympiques et paralympiques.

En mars 2023, une grève des éboueurs à Paris avait duré plus de trois semaines, entraînant un chaos avec des tas de déchets dans les rues de la capitale. Cette situation avait suscité l’indignation et attiré l’attention du monde entier sur la crise des déchets à Paris. Après cet épisode, l’accord actuel avec les éboueurs est perçu comme une victoire pour la municipalité et un engagement envers des Jeux olympiques réussis et sans encombre.

Mots-clés: Paris, grève, éboueurs, indemnités, Jeux olympiques, accord, syndicat, prime, revalorisation, responsabilité

articles similaires
aujourd'hui
POPULAIRE