vendredi 1 mars 2024

Hyundai Motors : La révolution coréenne qu’il ne faut pas manquer !

Hyundai Motor India a récemment lancé la voiture électrique Ioniq 5 sur le marché indien, lors d’un événement qui s’est déroulé à Greater Noida, dans l’Uttar Pradesh, le 11 janvier 2023. Ce lancement a été dirigé par Unsoo Kim, le directeur général et PDG de Hyundai Motor India.

Pour comprendre l’importance de cet événement, il est intéressant de revenir sur le parcours de Hyundai en tant que constructeur automobile sud-coréen. Depuis quatre ans, Simon Loasby, un designer anglais, occupe le poste de directeur du style extérieur chez Hyundai. Il a pu apprécier la capacité d’adaptation, le civisme et l’attrait pour la technologie de la Corée du Sud, des qualités qui ont inspiré le développement de la voiture électrique Ioniq 5.

Cependant, malgré les avancées de Hyundai en matière de technologie automobile, la marque peine à trouver sa place et son identité dans l’univers de la « vague coréenne ». Cette vague, qui englobe la K-pop, le cinéma, la cuisine, la mode, les séries, la BD et la cosmétique coréenne, fascine les jeunes générations. Alors que Hyundai représente seulement 3 % des ventes en Europe, il est clair que la marque a encore du travail à faire pour se positionner comme une force culturelle et créative.

Pendant longtemps, Hyundai a préféré rester dans l’ombre. À ses débuts en Europe, dans les années 1990, Hyundai se présentait comme une marque européenne produisant ses voitures en Europe. Cette stratégie visait à se rapprocher des constructeurs automobiles européens tels que Ford. Cependant, cela a empêché la marque de construire une identité forte et de susciter l’intérêt des consommateurs européens.

Lorsque la filiale française de Hyundai a voulu célébrer les 50 ans de la marque en 2017, elle s’est heurtée à un refus de la maison mère. Hyundai voulait regarder vers l’avenir plutôt que vers le passé. Cette situation a poussé plus de 60 % des consommateurs à ignorer l’origine coréenne de la marque.

Aujourd’hui, Hyundai comprend l’importance de se faire connaître et d’utiliser le soft power coréen pour renforcer sa position sur le marché mondial. La Corée du Sud, qui était autrefois l’un des pays les plus pauvres du monde, est aujourd’hui la treizième économie mondiale. Le pays est souvent considéré comme une référence en matière de coolitude internationale, mêlant modernité et pratiques sociales conservatrices.

Il est donc crucial pour Hyundai de se démarquer de la concurrence asiatique, notamment chinoise, et d’affirmer sa propre identité. Alors que les constructeurs japonais ont déjà marqué leur territoire dans l’industrie automobile, Hyundai doit suivre leur exemple pour se faire une place légitime.

En conclusion, le lancement de la voiture électrique Ioniq 5 en Inde par Hyundai Motor India représente une étape importante dans les efforts de la marque pour se positionner comme une force créative et innovante. Hyundai a compris l’importance de l’identité culturelle et du soft power coréen pour se différencier de la concurrence asiatique. Il reste à voir comment la marque continuera à développer cette identité unique dans les années à venir.

Mots-clés: Unsoo Kim, Hyundai Motor India, Ioniq 5, voiture électrique, marché indien, Greater Noida, Uttar Pradesh, 11 janvier 2023, Séoul, Simon Loasby, Hyundai, hallyu, K-pop, soft power, Corée du Sud, constructeur automobile, Europe, marque, source d’inspiration, technologie, identité, culture, coolitude internationale, concurrence chinoise, soft power coréen, industrie automobile japonaise.

articles similaires

Articles Récents