mardi 5 mars 2024

Explosion des prix du carburant : les automobilistes face à une flambée inattendue !

Les prix du carburant sans plomb 95 et du gazole connaissent une nouvelle hausse depuis le début de l’été, après une période de calme au printemps. Selon les données du ministère de la transition écologique, le gazole et l’essence sans plomb SP95-E10 sont en moyenne 14 et 11 centimes plus chers qu’au début du mois de juillet. Les automobilistes font face à des niveaux de prix qui n’avaient plus été atteints depuis avril.

Cette hausse s’explique principalement par la flambée des prix du pétrole sur les marchés internationaux. En effet, les cours du pétrole ont atteint leurs plus hauts en trois mois, en raison des réductions volontaires de production en Arabie saoudite et en Russie. Ces deux pays, membres de l’Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole (OPEP), ont décidé de diminuer leur production afin de soutenir les cours du pétrole.

Depuis le mois de juin, le prix du baril de brent de la Mer du Nord a augmenté de manière significative, dépassant les 85 dollars. Cette tendance haussière a été observée également pour le baril de West Texas Intermediate, avec une hausse d’environ 15% entre début juillet et début août. Le marché du pétrole est de plus en plus tendu, ce qui contribue à cette augmentation des prix.

Parmi les pays membres de l’OPEP, l’Arabie saoudite et la Russie sont les plus influents. Depuis mai, ces deux pays ont mis en place des baisses volontaires de production de pétrole, totalisant 1,6 million de barils par jour jusqu’en 2024. En plus de ces réductions, l’Arabie saoudite a annoncé une réduction supplémentaire d’un million de barils par jour pour juillet, prolongée ensuite en août et maintenant en septembre. La Russie a également réduit ses exportations de brut de 500 000 barils par jour en août et de 300 000 en septembre.

Cependant, malgré cette hausse des prix, il est important de souligner que les cours du pétrole restent encore loin de leur niveau moyen qui avait dépassé les 100 dollars en 2022. Cette année-là, les craintes d’approvisionnement causées par le début de la guerre en Ukraine avaient entraîné une flambée des prix du carburant en France. En effet, entre mi-juin et début juillet 2022, les prix du diesel ainsi que ceux du SP-95 et SP-95-E10 avaient dépassé les 2 euros le litre.

En conclusion, la hausse des prix du pétrole sur les marchés internationaux impacte directement les prix du carburant en France. Les automobilistes doivent faire face à des niveaux de prix élevés, faisant grimper le prix du gazole et de l’essence sans plomb. Cette situation s’explique par les réductions volontaires de production en Arabie saoudite et en Russie, menées pour soutenir les cours du pétrole.

Mots-clés: prix du carburant, hausse, pétrole, gazole, essence sans plomb, OPEP, Arabie saoudite, Russie, cours du pétrole, baril de Brent, baril de West Texas Intermediate, baisses volontaires de production, automobilistes, France.

articles similaires
Articles Récents